TGIF – THANKS GOD IT’S FRIDAY | 25 Juillet 2014

by • Jul 25, 2014 • T.G.I.F.Comments (0)1704

Salut la compagnie,

aujourd’hui 25 juillet, les villes commencent à être désertées, les newsfeeds sur Facebook sont pleines de photos de piscines, de bateaux, de photos de pieds bronzés ou de bouches en cul de poule sur fond de mer bleue turquoise. Alors à tous ces gens: je vous emmerde !

Il y’en a aussi que j’emmerde, ce sont ces putains de maketeurs d’hydralin Flora. Vous ne connaissez pas Hyldralin Flora ? Je vous explique: en pleine dégustation de ma succulente salade de gésiers, voilà qu’une gonzesse avec une voix insupportable vient nous parler à une heure de grande écoute de ses mycoses vaginales et vulvaires. Alors oui ça existe, mais le mot vulvaire devrait sortir du dictionnaire à tout jamais !

Dernier vendredi de juillet, avant-dernier TGIF de la saison avant moi aussi de rejoindre la west coast, aller à la page en vélo, boire du blanc en bouffant des huîtres et me trimballer un surf sous le bras, juste pour avoir le plaisir de le planter dans le sable et ainsi faire croire aux puputes que je suis la terreur des rouleaux.

Même si je suis évidemment ravi d’être en été, cette dernière semaine de juillet a toujours été pour moi une semaine un peu bâtarde, mêlant excitation de se barrer et nostalgie.

Pourquoi nostalgie ? Parce que c’est fini. Lyon au printemps, les Nuits Sonores, les Nuits de Fourvière, les apéros à n’en plus finir, les barbeucs, les mariages, les terrasses bondées jusqu’à pas d’heure, bref toute cette ambiance de semi-vacances… terminé ! Dans une semaine Lyon sera une ville morte pendant une grosse quinzaine de jours, puis nous rentrerons tous avec en tête l’automne, le boulot, la vie quoi ! Enfin on dit ça mais les bringues du mois de septembre sont souvent tout à fait excellentes, étant tous joyeux de se retrouver autour d’un godet !

Comme je vous le disais, ce billet est l’avant-dernier de l’année mais est aussi le 37ème depuis la création de ce site. Si l’article de vendredi prochain sera certainement un bilan de cette 1ère saison, on peut déjà tirer un enseignement majeur: je pense avoir abordé à peu près tous les sujets et mon cerveau pourtant d’ordinaire si fécond pédale dans la choucroute.

Angoissant depuis vendredi dernier à propos de cet article, me demandant ce que j’allais bien pouvoir vous mettre sous la dent et tenter de vous divertir un peu en arrivant en bureau la gueule ensuquée par l’apéro du jeudi, l’actualité pourtant bien cruelle m’a filé un sacré coup de pouce…

Je vous retranscris une discussion que j’ai eu cet après-midi au bureau:

– ” Alors tu pars où cet été en vacances ?”

– ” Cap Ferret, j’adore l’Atlantique l’été, tellement plus reposant que la côte”

– ” Ah ouais mais c’est super loin en voiture non ?”

– ” Ouais pas à côté mais je m’en cogne, j’y vais en avion”.

– ” En avion ?? mais enfin t’as pas peur ???”

Alors qu’on arrête tout de suite cette psychose de pucelle attachée au radiateur, non l’avion n’est pas plus dangereux depuis que des Ukrainiens s’amusent à faire tomber des Airbus, qu’un appareil asiatique n’arrive pas à atterrir et qu’un 737 algérien disparaît en vol.

Me sentant investi d’une mission de psychologie pour la plèbe, je me suis permis d’investiguer la toile pour rassurer les flippés. On compte en moyenne 80 000 vols d’avions commerciaux par jour, avec un pic à plus de 85000 sur la période 15 juillet/15 Août qui correspond à la haute saison du tourisme dans le monde. Faisons donc un calcul simple:

Le vol MH370 entre Amsterdam et Kuala Lumpur est tombé le 17 juillet, le transasia le 23 juillet à Taïwan et enfin l’Air Algérie le 24 au dessus du Mali. Durant ces 3 crashs, 680 000 avions ont donc décollé. Malheureusement, seulement 679 997 ont réussi à toucher la piste d’atterrissage. Dans le même temps, 9 personnes sont tués chaque jour sur les routes françaises…

Alors, on ferme sa gueule ?

Après il y’a quand même des aspects qu’on peut pondérer. Même s’il est avéré que l’avion est le moyen de transport le plus sûre, de manière indiscutable, une phobie est une phobie.

Pour les vrais flippés de l’avion, l’angoisse commence la veille du départ.

” Chérie, rappelle moi à quelle heure on atterrit demain ?”

–  On décolle à 9H, mais de toutes façons il y’a une chance sur 4 pour qu’on arrive donc bon…”

J’avoue, moi aussi il y’a quelques trucs auxquels je pense à chaque fois que je prends l’avion. Il y’a évidemment la queue en arrivant à l’enregistrement. Ces quelques minutes durant lesquelles, par réflexe de connard et j’avoue un brin raciste, je cherche méticuleusement parmi les autres passagers qui a une gueule à éventuellement avoir l’idée de faire péter l’avion en plein vol…

Et puis il y’a aussi un truc auquel je pense à chaque fois sans vraiment savoir d’où ça vient. Est-ce que vous aussi, quand vous vous trouvez en salle d’embarquement entrain de glander, de mater le cul de l’hôtesse au sol et de la petite bourgeoise sans ses parents qui part rejoindre une de ses copines en vacances, vous vous dites que toutes les victimes de toute l’histoire des crashs aériens ont aussi glandé innocemment dans une salle comme la votre ?

Moi ça m’obsède, à chaque fois que je suis dans cette putain de salle, je me dis “et si c’était ma dernière heure ?”. Doute qui généralement disparaît très vite une fois installé dans le zinc.

Si vous voulez une astuce pour vous rassurer pendant le décollage, ou même pendant le vol en lui-même: regardez les hôtesses. Pas pour les mater bande de dégueulasses mais pour voir si tout est normal. Si l’hôtesse fait sa petite vie sans s’inquiéter de quoi que ce soit, c’est que le bruit bizarre qui vient d’en dessous est tout à fait normal…

Un autre excellent moyen de penser à autre chose et même de bien s’occuper pendant le vol: transformez l’avion en club de rencontres. Plutôt que d’attendre d’avoir de la 3G et de vous connecter sur Tinder, Happn, Adopteunmec, net-échangisme, touche la chatte à la voisine ou je ne sais quoi, traversez l’avion pour aller aux toilettes. Pendant le trajet, repérez les jolies filles ainsi que le numéro de leur siège puis rien de plus simple. Prenez un papier et un stylo, écrivez un petit mot, appelez l’hôtesse et demandez lui d’apporter votre petit message à la belle brune du 23C. Sauf si son mec est à côté d’elle, il y’a 95% de chances pour qu’elle réponde… J’ai un pote qui fait ça dans le train en posant une page d’un livre romantique avec un petit mot dessus sur la tablette des filles endormies. Il paraît qu’il est plutôt très bon dans ses stats…

En revanche si vous vous faites un vol comme j’ai pu avoir entre Barcelone et Lyon, avec un passager espagnol qui prie à haute voix quand l’avion est sur le tarmac, puis qui se met à hurler pendant le décollage puis pendant l’atterrissage, vous n’avez plus qu’à faire confiance au pilote et vous dire que quitte à crever, autant le faire à mach 1 !

Quoi qu’il en soit, si jamais cette série noire pour l’avion civile vous poussait à ne plus prendre l’avion du tout, rien ne vous empêche d’aller en Tunisie en bateau ou à la nage, faudra juste prévoir une bonne semaine supplémentaire sur votre programme !

TGIF mes bichons !!!

1,269 total views, 2 views today

Related Posts