romantisme

Le romantisme est mort.

by • Jan 19, 2017 • Lifestyle, UncategorizedComments (0)7260

Et oui mes amis, chers membres de la gente masculine, je suis au regret de vous appendre que le romantisme est mort, et en plus c’est la faute des femmes.

De toute façon c’est toujours la faute des femmes. Parce que si elles passaient pas leur temps à faire les princesses bêcheuses qui font mine de vous ignorer, ben vous n’auriez pas, pauvres hères, à développer des « trésors d’ingéniosité » (sic) pour attirer leur attention. En même temps parfois c’est à se demander si les femmes ne le font pas exprès pour vous embêter.

Le romantisme, le vrai, est devenu un genre de jeu de stratégie, un RISK grandeur nature où le but est de ruser pour parvenir à séduire la donzelle. Parce qu’elles aiment ça les bougresses, le romantisme. Au fond on sait bien qu’elles kiffent qu’on leur fasse la cour, qu’on leur envoie des fleurs au bureau, qu’on les attende dans leur hall d’immeuble jusqu’à ce qu’elles craquent. Selon une formule communément admise quand une meuf dit « non » ça veut souvent dire « oui », vu qu’elles sont jamais foutues de savoir ce qu’elle veulent, et qu’il faut bien leur forcer un peu la main, sinon on s’en sort pas. Alors oui, hein, les filles, ça bave devant les comédies romantiques où les mecs font des pieds et des mains pour les mettre dans leur pieu, mais quand ça leur arrive dans la vraie vie, elles sont pas contentes. Les connasses.

Et le vrai problème des filles, ces michtos, c’est que évidemment elles éconduisent sans ménagement tous les gentils garçons pleins de bonnes intentions et qui font preuve d’un tant soit peu de romantisme. Pour qui elles se prennent ces mal-baisées ? Ah oui évidemment si le type est grand, riche, musclé, riche, célèbre ou riche elles font pas tant les difficiles. Si il s’agit de leur payer des verres en boîte alors le romantisme c’est important, mais pour ce qui est d’accepter les compliments subtiles sur leur joli petit boule, là y a plus personne !

En prime, ça s’habille, ça se maquille, ça passe des heures dans la salle de bain et quand on leur dit gentiment qu’elles sont jolies, charmantes ou bonnes, comme ça, au détour d’une rencontre romantique et spontanée dans la rue à 2h du mat elles le prennent mal. Faudrait savoir ! Si tu veux pas qu’on te complimente t’avais qu’à mettre autre chose qu’une jupe. CQFD. Le pire c’est qu’il faut toujours tout leur expliquer, et c’est fatiguant à la fin !

C’était mieux avant hein ! Quand les fifilles étaient biberonnées au Disney où un inconnu les embrassait dans leur sommeil et qu’ils se mariaient direct pour avoir beaucoup d’enfants. Ça c’était beau, ça c’était du romantisme ! Une fille qui se laisse faire tranquillement et qui pond des mômes parce qu’elle est devenue reine grâce à son mariage, ça claque comme histoire. Elle va pouvoir passer le reste de sa vie à rien glander dans son château à part s’accomplir dans son rôle de mère. Une aubaine. Mais les princesses d’aujourd’hui ça ressemble plus à rien franchement : elles se travestissent, se rebellent ou restent carrément célibataires. Une honte ! Il faut pas s’étonner que le monde parte en couilles et que les enfants n’aient plus de repères.

princesse-romantisme

L’autre jour, j’en ai croisée une (une fille, pas une princesse) qui s’est carrément plaint parce que le chauffeur de taxi qui l’a ramenée en fin de soirée lui a dit qu’elle sentait bon et qu’il a tenu à la raccompagner jusqu’à la porte de chez elle. Une délicate attention n’est-il pas ? Ben non, elle a trouvé ça intrusif, carrément. C’est bien la peine d’en faire toute une histoire. Moi, ma cousine Micheline une fois elle a reçu un SMS troooooop mignon de son livreur de pizza et depuis ils sont mariés, ils ont 4 enfants, un clébar et un monospace. La preuve que qui ne tente rien n’a rien et que parfois il faut laisser séduire. Si tu t’insurges en permanence contre toute forme de romantisme, ben faut pas s’étonner de finir en vieille célibataire aigrie.

Mais que voulez vous ma bonne dame, avec toutes ces féministes il faut plus s’attendre à rien de bon. Elles considèrent le moindre truc comme une agression ou du harcèlement. À force les mecs voudront plus faire d’effort et puis ils mettront du GHB dans leur verres et pis c’est tout. Ce qu’elles arrivent pas à saisir ces poufiasses, c’est qu’un mec ça a des besoins. C’est normal qu’un type viril chasse de la meuf, c’est dans sa nature. Et puis en plus on peut plus rigoler. À la moindre blague impliquant une pipe forcée ou une blonde un peu conne elles montent direct sur leurs grands chevaux là. « Et gnagnagna mais c’est super oppressif ! Et patati le patriarcat». Moi je dis, y a que la vérité qui fâche.

En plus avec leur théorie à la con de culture du viol ça devient invivable. Comme si TOUS les mecs étaient des violeurs, franchement. Des mecs j’en connaît pleins et y en a des gentils, c’est comme tout. Alors bien sûr y a deux ou trois trous de balles dans le lot mais faudrait pas généraliser non plus.

De toute façon, la généralisation c’est bien un truc de gonzesses. Toutes les mêmes !

7,261 total views, 1 views today

Related Posts