Devenir un adulte responsable. 

by • Oct 06, 2016 • LifestyleComments (0)7110

Après un quart de siècle à traîner mon râble sur cette fichue planète, le monde ma gentiment fait comprendre que j’étais définitivement passée du côté obscur de la force : celui des grandes personnes. Et oui, le monde est dur (*insérez ici une blague comme-ma-bite. Ou insérez votre bite tout court tiens !*). Vous vous souvenez de l’époque où on était ados ? On jurait de se barrer de chez nos vieux le jour de nos 18 ans pour être libres et faire ce qu’on voulait, et surtout de la merde. Maintenant on sait que grandir c’est pas facile, et qu’être un adulte responsable c’est merdique. Manger des Chocapics chez pôpa/môman au fond, c’était pas si mal.

Affronter ses peurs.

Quand vous êtes un adulte responsable vous devez saisir votre courage à deux mains pour affronter vos terreurs enfantines avec résignation et maturité. Certes, quand je croise une putain de tarentule énorme et poilue dans la salle de bain (je ne parle pas de mon dernier plan-cul hein), mon premier réflexe est de hurler comme une gourdasse, espérant voir débarquer mon paternel armé d’une charentaise pour estourbir la pauvre bête et se foutre ensuite copieusement de ma gueule devant ma couardise. Mais non. Un adulte responsable se doit de mettre l’animal à mort lui-même après moult hésitations et jurons angoissés. Et dire que vous pensez pouvoir survivre à une apocalypse zombie. Je me marre. Idem pour les craquements, grincements et autres chuintements nocturnes de votre appart, vous avez passé l’âge de penser que la couette vous protège des monstres de dessous le lit (sortez pas trop votre pied quand même, on sait jamais).

Administration et paperasse en tout genre.

ALLOUIBONJOUR CER EDF ! Et vas-y que ça rempli des papelards à tours de bras. Errance existentielle dans les couloirs de la préfecture aka la maison qui rend fou. Le newbie adulte responsable découvre qu’il faut une assurance pour son appart. Que l’abonnement électricité coûte deux fois plus cher que sa conso. Qu’il faut s’inscrire sur les listes électorales, remplir sa déclaration d’impôts et payer 27€ une consultation pour une attestation de médecin traitant. Et tout ça, ça demande de l’OR-GA-NI-SA-TION, des jolis petits dossiers de couleurs biffés d’une inscription au marqueur telle que IMPÔTS, FACTURES, FICHE 2 PAIES. Même si très concrètement l’ensemble du contenu de la boîte aux lettres échoue lamentablement en un tas informe sur un coin de bureau. Tas qui se transforme en montagne à explorer régulièrement à la recherche d’un identifiant quelconque à taper sur un répondeur automatique d’administration. De toute façon ça fini toujours de la même manière « Allô Maman ! C’est quoi ce papier là ? Je trouve ça où ? »

Se reproduire.

Petite vidéo Youtube sobrement intitulée « Le top 10 des trucs relous quand tu fais du parachute ascensionnel tout nu» BAM ! Publicité ! Et n’importe pas quelle publicité, le test de grossesse Clearblue. Parce que je suis exactement dans la cible du retargeting pour ce type de produit, message subtile de la société qui me crie « Arrête de mater des vidéos débiles et va procréer nom de dieu ! C’est pas en mangeant des chocobons devant des dessins animés que tu vas trouver l’homme de ta vie et accéder à l’accomplissement ultime et but de ton existence : la maternité ». Tu nous entend la société ? Tu nous entend ? Il est hors de question que je ponde un môme tout simplement parce que j’en suis encore une : je vais chez MacDo quand j’ai la flemme, je laisse traîner mes chaussures de partout, je suis pas capable de m’imposer un horaire de coucher à moi-même, alors imaginez un peu si je devais le faire avec un gosse. Super Nanny débarquerait direct, sauf que c’est moi qu’elle priverait de dessert.

adulte-responsable-2

 

Gérer sa thune en adulte responsable.

La première fois que j’ai été en stage, mon modeste compte jeune a été pourvu, comme la loi l’exige, de la rondelette somme de 436€, une fortune. Avec ça j’ai pu acheter un pull, une paire de pompes, payer une tournée de pintes et me faire un resto. La grande vie quoi. Aujourd’hui j’ai un vrai salaire, correct sans être mirobolant, et pourtant… Le loyer, les factures, la bouffe, les fringues, l’abonnement Netflix… Etre adulte responsable c’est voir disparaître chaque jour un peu plus un pognon qu’on ne palpe jamais vraiment, à grands coups de virements automatiques. Fini les tirelires remplies d’espèces sonnantes et trébuchantes ! L’argent de l’adulte responsable se matérialise par une série de chiffres sur un écran de smartphone via une appli bancaire. Des petits pixels qui déterminent si on peut sortir se la coller au mojito sur un roof-top ou si on doit se contenter de manger des pâtes au beurre dans son clic-clac. On serre un peu les fesses à la fin du mois, mais c’est bien contre la cellulite alors bon…

Les taches ménagères.

  • Éponges grattantes
  • Débouche-évier
  • Boîtes en plastique 25×12 cm
  • Timbres
  • Passer chez le cordonnier

L’adulte responsable passe une bonne partie de son temps à faire des trucs qu’il n’a aucune envie de faire. Je pense notamment à ce tonneau des Danaïdes, cette malédiction moderne qu’est le ménage qui frappe toute grande personne un tant soit peu sérieuse. A chaque fois que j’ai terminé de récurer mon appart, j’éprouve un grand sentiment de soulagement et de tranquillité d’esprit, avant de me rendre compte quelques jours plus tard que tout est à refaire. #LaFlemme. Prenez un instant pour réaliser qu’en tant qu’adulte responsable vous consacrerez des heures de votre vie à frotter votre bac de douche, descendre vos poubelles, désinfecter votre frigo, et ce jusqu’à votre trépas. Alors que vous pourriez aller à Disneyland. Vous avez déjà comparé différents types de lessives avec le plus grand sérieux du monde, ce qui constitue certainement l’activité la moins punk qui soit. Si c’est pas triste.

Que nous est-il arrivé les gars ? Que sommes-nous devenus ? Quand on a commencé à manger des légumes de notre plein gré on aurait du se rendre compte que ça partait sévèrement en couilles ! J’imagine que c’est la vie. Qu’on grandit tous. Qu’un jour on sera des vieux cons qui râlent contre ces petits jeunes qui savent plus se tenir et qu’à « notre époque » c’était quand même vachement mieux ma bonne dame. Du coup pour faire bonne mesure j’ai décidé de passer le week-end devant une PS2, en baggy, en écoutant du rock californien avant de sortir boire de la bière Lidl dans un garage. Mes parents sont pas là ce week-end.

7,111 total views, 2 views today

Related Posts