Les Effrontés en Goguette #1 Banne

by • Nov 21, 2014 • En GoguetteComments (0)2550

Les Effrontés ne sont pas que des citadins notoires, arpentant avec un pas fougueux le bitume de leurs villes respectives à la recherche du nouveau bar branché, du dernier before à la mode ou du resto top tendance dans lequel il faut impérativement être vu pour rester dans le classement des personnalités qui comptent en ville. Les voyages forment la jeunesse et les week-ends ailleurs remplissent les poumons des honnêtes gens d’un air nouveau et bienfaiteur.

#1 Banne

Banne est un authentique petit village ardéchois classé “Village de Caractère”, à la croisée des routes entre le Larzac, le Gard, la Méditerranée et le Massif Central. Connu pour une bataille décisive entre les résistants et les troupes allemandes pendant la seconde guerre mondiale, ce village perché est aujourd’hui un lieu touristique estival connu des amateurs de canoë, de randonnées, de belles ballades dans la nature, d’art, de fête et de bonne chair.

Etant à proximité de Vallon Pont d’Arc, de sa fameuse grotte Chauvet et de son spot de canoë, Banne abrite aussi quelques trésors comme le bois de Païolive, son église médiévale et son château aujourd’hui en ruine mais toujours mis à contribution, notamment pour le festival d’art contemporain Bann’Art ou les fameuses fêtes votives.

rsz_img_8428

On ne va pas se mentir, ce qui fait le coeur du pays, c’est l’Auberge de Banne située sur la Place du Fort, au pied de la colline sur laquelle est nichée le château.

rsz_p1030674

rsz_img_8420

Imaginez vous sur la place centrale d’un village provençal, tapant une partie de pétanques entre copains à la tombée de la nuit, éclairés par les lampadaires municipaux en sirotant un bon petit jaune. A quelques mètres de vous, la terrasse en Fermob rouge d’une Auberge affichant une carte riche et proposant uniquement des produits du terroir local, frais, et cuisinés généreusement.

rsz_img_3935

Depuis cet été, l’Auberge de Banne a été promue 4 étoiles grâce à ses 12 chambres toutes plus soignées les unes que les autres, ainsi que sa piscine. Pour résumer, une halte en amoureux dans cet hôtel peut clairement être un bon plan, même en cette période plus frisquette mais encore régulièrement ensoleillée dans cette région du sud de la France. Les forêts y sont nombreuses pour les amateurs de plein air, de champignons, de pêche et de chasse.

rsz_3503l-3

3503c

rsz_img_8398

rsz_487280

rsz_dnbp4577

Dans le cadre d’un week-end entre potes, bien que l’hôtel soit évidemment toujours très indiqué, vous pouvez donc vous arrêter déjeuner dans le restaurant de l’hôtel, proposant, comme nous l’avons dit, une cuisine faite maison, ce qui devrait être la moindre des choses mais qui malheureusement devient tellement rare que ça en est devenu un argument de vente, et mettant en avant le bon terroir ardéchois.

Côte de boeuf gargantuesque et purée maison, côte de veau, souris d’agneau, tartare ou le fameux burger de l’Auberge… les amateurs de viande devraient s’en sortir ! Surtout avec le nombre incalculable de références que compte la cave directement visible depuis la salle de restaurant. En poissons, ceux d’eau douce viennent là aussi du coin, avec la truite du lac de Villefort non loin de Banne. Pour ce qui est du Saint Pierre, des Saint Jacques ou du saumon, naturellement, le terroir local a eu un peu de mal à fournir…

rsz_img_8410

rsz_img_8091

Le site Mylittlelyon avait titré “L’auberge de Banne, l’hôtel où l’on voudrait vivre”, nous sommes pas loin de le penser.

Clairement, la place où la fontaine fait des glouglous, les terrains de pétanque avec les anciens du village, le petit Ricard qui va bien… nous avons hâte d’en profiter l’été !

 

2,556 total views, 1 views today

Related Posts