journée de la gentillesse

La journée de la gentillesse.

by • Nov 03, 2016 • LifestyleComments (0)7085

Aujourd’hui c’est la journée de la gentillesse. Donc j’ai décidé d’être GENTILLE pour une fois. Vraiment. Pour UNE journée par an, je devrais bien y arriver… Je crois…

Selon le dictionnaire Larousse, gentil est un adjectif signifiant « aimable, complaisant, plein de bons sentiments à l’égard d’autrui ». Selon ma propre définition, gentil signifie « qui ne mord pas, et c’est déjà pas mal ». J’emploie généralement ce terme pour qualifier quelqu’un dont je ne remarque aucune autre qualité particulière. « Elle est comment sa meuf ? » « Et bien… elle est…gentille. » Traduction : « Elle n’est ni belle, ni brillante, ni particulièrement drôle mais vu qu’elle ne m’a pas craché au visage ou balancé un middle kick, on peut considérer qu’elle n’est pas foncièrement désagréable. » Les bons sentiments à l’égard d’autrui c’est pas ça qui m’étouffe généralement, mais c’est bien d’essayer des trucs nouveaux parfois.

Donc après 18 snooze de réveil, 33 cl de café et une douche de 20 minutes, j’ai pris la bonne résolution d’être aimable aujourd’hui. Du moins, moins froide, cassante et chiante que d’habitude. De faire un petit effort quoi. C’est la journée de la gentillesse merde ! J’ai souhaité une bonne journée à mon poisson d’aquarium avant de quitter mon appart sans le gratifier du traditionnel « Allez salut petit enfoiré ! Evite de crever avant mon retour, je voudrais pas manquer le spectacle ». Débilito m’a regardé avec ses petits yeux noirs et ronds, sûrement tout décontenancé devant ma bonhommie soudaine, se disant peut-être que je lui préparais un mauvais coup, comme le jeter dans les chiottes, par exemple. Je n’exclus pas complètement l’idée.

Je suis sortie de mon antre. Il faisait beau ! Généralement le soleil influence mon humeur au point de me rendre souriante, voire joviale. Et les derniers jours de pluie et brouillard de Toussaint m’avaient transformée en vampire squelettique au teint cireux et aux yeux cernés… Plus que d’habitude je veux dire. J’ai donc marché jusqu’à mon lieu de travail sans insulter mentalement aucun livreur, coursier, chauffard ou groupe de touristes encombrant. Non, je me suis contentée de sourire un peu, ce qui me donne des faux airs de Norman Bates, pas vraiment du meilleur effet. J’ai peut être même effrayé un ou deux enfants au passage. C’est vrai que j’ai plus l’air de Cruella d’Enfer que de la Belle au Bois Dormant, ce qui rend toute expression faciale plus inquiétante que bienveillante. J’admet.

journee-de-la-gentilesse-2

En arrivant au bureau, j’ai lancé de tonitruantes salutations qui ont fait sursauter mes collègues, peu habitués à un bonjour aussi enthousiaste. J’ai pu rayer la mention, « Etre sympa avec mes codétenus » de ma TO-DO List of Kindness. Je suis vite allée me réfugier derrière mon mur d’écrans pour pianoter sur mon clavier en silence. Je ne vais quand même pas aller jusqu’à leur parler non plus, il ne faut pas exagérer. Et j’estime que le fait de rester à mon poste dans un mutisme monacal est une action suffisamment bienveillante pour être considérée comme de la gentillesse. Jeezus a dit « Aimez-vous les uns les autres » pas « Faites-vous des gâtés et racontez-vous votre week-end ». Or l’amour peut être tout à fait platonique et distant. Un sourire emprunté toute les 2 heures et l’absence de violence physique manifeste c’est déjà une forme d’amour de son prochain, non ?

En tant que community manager, j’ai passé la journée à abreuver ma communauté de messages d’amour, de GIF de chats qui se font des bisous, de compliments et de coeurs à paillettes. Hashtag Journée de la Gentillesse et tout. Non pas pour être vraiment gentille mais plus pour augmenter mon taux d’impression, mon nombre de visiteurs uniques et mon taux de conversions. Est-ce qu’on peut être gentille ET intéressée ou est-ce vraiment incompatible ? Au niveau du karma comment ça se passe ? Parce que vraiment j’ai fait de vrais efforts je vous jure. Par exemple j’ai reçu un DM automatique sur Twitter « Hey merci pour le follow ! Suis moi aussi sur Facebook, Google + , LinkedIn, Instagram, Snapchat, Pinterest et Ello pour que je passe mes journées à te pitcher ma start-up révolutionnaire. ». J’ai juste levé les yeux au ciel et je n’ai PAS répondu de manière sarcastique alors que pourtant j’en avait diablement envie. Où est mon prix Nobel de la Paix ?

A la fin de la journée j’avais besoin de dépecer des bébés chats. Toute cette agressivité contenue c’est pas bon pour ma santé mentale. A passer la journée sans dire une seule vacherie, sans bitcher sur personne, sans balancer le moindre scud, j’avais accumulé suffisamment d’énergie mortifère pour écrire un volume de Game of Thrones. J’ai entrepris de faire une petite séance de yoga pour me défaire de toute ces ondes négatives. Je me suis difficilement contorsionnée en posture du double-poulpe-guerrier-en-demie-lune-inversée en récitant des matras positifs. « Ôoohm I love everyone…. Mmmmmh… Life is precious and beautiful. J’inspire. Shakespeare… I accept people just the way they are… » Bullshit bullshit bullshit !

Mais j’ai réussi ! J’ai passé une journée de la gentillesse parfaite. Un vrai petit sucre d’orge. J’ai complimenté un pote sur sa coupe de cheveux, j’ai fais mon tri sélectif, j’ai orienté des gens dans la rue en leur donnant la VRAIE direction de la place Bellecour, j’ai mis un pull au lieu d’allumer le chauffage et j’ai même ris à une blague qui était pas si drôle que ça. Je devrais être canonisée. Parce que le seul truc gratuit de nos jour c’est la méchanceté les enfants. Les gentils se font toujours baiser à la fin. C’est triste mais c’est comme ça. La gentillesse c’est vraiment merdique ! Ça ne réussi à personne ! Tout le monde ne peut pas être Forrest Gump ! La vie c’est comme une boîte de chocolats, y a que quand tu tombes sur la liqueur que ça te surprend vraiment.

Sur ce bonne journée de la gentillesse les Effrontés ! Et allez bien biser vos mères bande de fils de pull !

7,086 total views, 1 views today

Related Posts