Santoré s’aventure dans une jungle pop mélancolique

by • Feb 07, 2017 • TunesComments (0)7034

Les deux frères de Santoré continuent leur pop teintée de souvenirs d’enfance dans un nouvel EP Rochefort

On avait suivi les pérégrinations des frangins de Santoré depuis quelques temps avec les EP “Tabou” ou “Silverado” (qu’on peut toujours écouter sur Bandcamp), le duo est revenu fin janvier avec un nouvel EP “Rochefort“. Composé de cinq titres, ce nouvel opus reste dans la droite lignée de la musique de Santoré : une pop synthétique “poptronica”, une sorte de naïveté toute maîtrisée, des morceaux jouant la carte du crescendo, des instruments qui s’ajoutent et s’harmonisent. Rappelant sans cesse à des figures, des souvenirs et des mélodies de l’enfance, Santoré sait néanmoins réarranger le tout pour ne pas être dans le simple album photo nostalgique. La voix se fait plus présente encore, sur “Another Man“, “That Ball“, “Firedamp” et de nouvelles sonorités plus acoustiques pointent le bout de leur nez.

On adore aussi la cover de l’EP, réalisée par Mathilde Bédouet, présentant Santoré dans une forêt luxuriante portant chacun un masque, de loup ou de panthère. La cover de l’EP a été déclinée en un superbe clip qu’on a eu l’occasion de voir avant le film au MK2 ! That Ball, le fameux clip dans une jungle aux mille couleurs pour une histoire animée et vraiment bluffante !

Santoré continue son chemin, après une release party mémorable à Point Éphémère, Antoine et Mathieu ont su prouver que derrière la rigueur de leur musique se cache une véritable machine à danser. On a pu les voir en plus pour la première fois accompagnés d’un batteur et d’un bassiste, ce qui a vraiment donné plus de relief et de vie aux morceaux.

On vous laisse avec un autre clip du groupe, extrait de l’EP “Rochefort” : “Another Man“. C’est le titre le plus gai de l’EP, transposé dans une vague rapide et tournoyantes de couleurs et de jouets emblématiques d’une enfance Happy Meal.

7,034 total views, 1 views today

Related Posts