L'épineuse | Allons enfants du clitoris !

L’épineuse | Allons enfants du clitoris !

by • Dec 15, 2014 • L'EpineuseComments (0)2748

Précautions d’usage : monsieur ce que tu vas lire ne va pas toujours te plaire, mais crois moi c’est pour ton bien.
Cette semaine c’est une Marseillaise inédite, Allons enfants du clitoris ! Moi.

Cher toi, je dois te l’avouer, tu m’as manqué… Cette semaine c’est un hymne au plaisir féminin que je t’impose.

Oublions la forme, osons le mot, #Clitoris.

Fait établi, tu connais ce mot depuis la classe de 5ème et tu t’amusais à l’utiliser au travers de phrases pleines de non-sens pour le plus grand bonheur de tes partenaires de fourberies, alors que nous avions grande peine à le trouver.
Levons-nous ensemble pour un chant patriotique d’entre les draps, prépare toi à chanter pour enfin satisfaire madame.

Allons enfants du Clitoris ! (majuscule méritée), le jour de gloire est arrivé (ou presque),
Contre-nous de la tyrannie, tes grands doigts insistant élevés (x2)
Entendez-nous, nous vos compagnes, mugir dans vos féroces ébats.

Oui toi, si tu n’as pas besoin d’une application pour géolocaliser notre triangle des Bermudes, tu oublies parfois que
tu n’es plus sur le joystick de ta Playstation, ce petit bout de nous n’est pas un interrupteur (Jour/Nuit, Jour/nuit, IT HURTS).
Offrons-nous une leçon de délicatesse, que tes doigts deviennent plumes et ta langue délicate. Tes cours de SVT sont aujourd’hui aussi loin que ton Nokia 3310 mais ceci doit rester dans ta mémoire : le Clitoris de madame est deux fois plus sensible que ton cher bout de pénis et si vous n’appréciez pas d’actes de violences dentaires et bien sachez-le, nous non plus. Lorsqu’il s’agit du Clitoris; et pour une fois; monsieur et madame ne sont pas si différents, apprivoisez cet inconnu comme lorsque vous avez découvert votre première érection (avec curiosité et précaution).

Si le Clitoris est un savant outil de jouissance, son utilisation est un art qui se décline en autant de partenaires que vous rencontrerez. Nous voici donc à la leçon de modestie, lorsque madame te dit qu’elle n’apprécie pas les caresses et autres activités linguales reliées à son petit organe, elle ne te lance pas un défi ! Cher toi, oublie donc le traditionnel “ça c’est parce que tu n’as jamais essayé avec moi” ce qui te permettra d’éviter de subir la tant redoutée simulation (madame est polie, si elle est amoureuse).

Cher toi, le plaisir clitoridien de madame est souvent au bout de tes doigts, alors reste à l’écoute, et qui va piano, va sano.

Sortez couverts, soyez ouverts, … mais bien élevés !

 

4,105 total views, 1 views today

Related Posts