TGIF – THANKS GOD IT’S FRIDAY | 18 Avril 2014

by • Apr 18, 2014 • T.G.I.F.Comments (0)2687

Mes bien chers frères, mes bien chères soeurs, ne reprenez pas après moi tous en coeur.

Il faut vraiment que je sois consciencieux pour que je vous ponde ce TGIF hebdomadaire à 23H11 (précisément) (ah maintenant il est 23H12), mais en honnête travailleur, citoyen modèle, je me dois en ce vendredi saint d’accomplir ma tâche et d’honorer ma famille.

Nous voilà arrivés au week-end de Pâques, soit la fête la plus importante de la chrétienté. Je suis persuadé que vous pensiez que le temps principal était la fête de Noël, naissance du Christ et occasion de se péter le bide en pensant au chèque signé par Mamie Jeanette qui trône dans la poche intérieure de votre blaser. Et bien non, c’est la résurrection de Jésus, miracle ultime !

En ce vendredi saint, vous avez déjà entendu 15 fois que tout de même, il serait bon ton de troquer la bavette échalotes contre un filet de poisson histoire de s’entrouvrir une chatière au paradis. Nous autres Français sommes l’un des peuples les plus athées du monde, je ne prends pas trop de risque en présumant qu’une grande partie d’entre vous ne croit en rien et ne va à la messe que pour les mariages et, hélas, les enterrements. Mais si finalement se taper un pavé de cabillaud un vendredi par an pouvait nous donner droit à se faire une place au chaud à la droite de Saint Pierre, ce serait quand même con de se priver.

Vous arrivez donc dans votre cantine, vous commandez votre poisson, arguez que vous, bon catholique, vous respectez les traditions les plus ancestrales.

Oui, mais au fait, pourquoi du poisson le vendredi, des oeufs le dimanche et des cloches qui volent ? Vous n’en savez foutre rien ? L’effronté est allé au catéchisme, je crois même que l’un d’entre nous est allé jusqu’à la profession de foi. Moi non, je n’ai fait que la retraite pour faire péter 2 jours d’école mais le dimanche en question j’étais à Nîmes pour les championnats de France de golf.

Bref, on s’est documenté et on vous explique.

Avant toutes choses, vous l’avez j’espère remarqué sinon c’est grave, mais la date du jour de Pâques évolue tous les ans. Si cette année ce jour est le 20 Avril, soit après-demain, l’an dernier elle tombait le 30 Mars et en 1976 c’est le 18 Avril, jour de la naissance de mon frère, ce qui me permet d’ailleurs par la présente de lui souhaiter un excellent anniversaire, et de compatir tant avoir 38 ans ne me ferait pas marrer. Si c’est votre cas tant pis pour vous.

Si cette date change, c’est parce qu’elle est fixée par la calendrier grégorien, suivant le mouvement des saisons et du soleil. Je suis une quille en astronomie, en calendrier et en grégorien, mais en gros les dates que nous connaissons n’ont rien à voir. De fait, contrairement à noël, la fête du travail, l’anniversaire de votre tante du Poitou et le 20 Mars (non il ne se passe rien le 20 Mars à priori), nous passons notre temps à dire « ah mais attends ça tombe quand le week-end de Pâques cette année ?? ».

Une fois cette date connue, vous allez donc pouvoir prévoir un week-end entre amis ou en famille et acheter les fameux oeufs !

Superbe transition qui me permet de vous parler de ces oeufs. Rapport entre Jésus sur sa croix, sa résurrection et des oeufs en chocolat cachés dans l’herbe… il faut admettre que c’est pas forcément évident à première vue.

L’oeuf, symbole de la vie, rapport à la rhétorique de la poule (qui est arrivé le premier ? on sait toujours pas) est offert comme un présent de choix dans les cours royales depuis l’antiquité. Afin de célébrer le miracle de Jésus, roi des juifs, les chrétiens coptes, en Egypte, commencèrent à peindre des oeufs lors des fêtes de Pâques pour les offrir au doyen de la famille chez qui ils se rendaient festoyer ce jour là. Cette tradition s’est rapidement étendue à tout le monde chrétien mais au XVIIIème siècle, en Europe, les oeufs furent vidés de leur substance naturelle pour être remplis de chocolat à la suite de la démocratisation de ce produit de luxe. Ces oeufs, teints en rouge avec des rouelles d’oignons cuites dans les campagnes, étaient cachés dans l’herbe pour l’amusement des enfants.

Si cette traction est purement historique et remonte aux us et coutumes de nos ancêtres, celle du poisson est en revanche beaucoup plus théologiques.

Jésus avait convoqué les apôtres et ses disciples dans le désert, à priori pour les emmerder, et s’est rapidement rendu compte qu’il était parti un peu léger pour le pic nic. Victime de son succès, le Christ a un peu paniqué quand ils se retrouvèrent 5000 dans le désert à écouter son discours, se rappelant qu’il avait juste acheté cinq pains et deux poissons pour casser la graine pendant la pause déjeuner. Pas en retard sur la bectance et soucieux de l’appétit de chacun, Jésus accomplit un miracle: la multiplication des pains et des poissons. C’est en souvenir de ce miracle, qui nous rendrait bien service en cette période de crise, que nous mangeons du poisson en ce vendredi où, ne l’oublions pas, Jésus fut crucifié par les Romains pour nous sauver. Afin d’être tout à fait juste, il convient de parler de cet enfant de carrière de Juda qui dénonça le patron pour rembourser son prêt à la conso.

Concernant les cloches – le père de Roger lui a d’ailleurs demandé s’il fallait l’attacher le jour de Pâques pour ne pas qu’elle s’envole, j’ai éclaté de rire – elles correspondent à un truc très simple. En signe de deuil suite à la mort de Jésus, toutes les églises font taire leurs cloches à partir du jeudi. Le jour de la résurrection, on dit qu’elles reviennent de Rome et qu’elles distribuent des présents pour fêter ce miracle.

Quoi qu’il advienne, peu importe la religion de chacun (ne croyez pas que nous sommes laïcs, nous voulons juste éviter de segmenter notre lectorat), nous souhaitons à tout le monde de belles fêtes de Pâques, qu’elles soient en famille ou entre amis. Et puis comme nous passons tous nos lundis à se dire qu’il faudrait un jour entre le dimanche et la semaine, profitez de ce jour férié pour recharger les batteries et remettre la cabane sur le chien.

TGIF !!!

2,033 total views, 1 views today

Related Posts