L'emmerdeuse | 1 an ma gueule !

L’emmerdeuse | L’avion de chasse

by • Nov 19, 2014 • L'EmmerdeuseComments (0)1883

Bonjour Bonjour mes pimprenelles !

Je crois que je suis claire, si j’ai oublié les « Nicolas » c’est qu’aujourd’hui cet article sera dédié uniquement à ces chères demoiselles qui font le bonheur des garçons. Pas un brin féministe et même misogyne selon certains, puisque oui l’emmerdeuse n’aime pas les gonzesses et les trouve insipides et sans saveurs, je me dois de soutenir la cause féminine et d’élever la voix.

Si j’attaque fort et que j’aiguise le couteau c’est parce que j’en ai marre de voir certaines chougner parce qu’elles ont le cul trop plat ou trop gros. Le bureau des plaintes est encore ouvert cette semaine, et je ne cesse d’entendre ce genre de choses : « oui, j’me suis pris dans la gueule que j’avais grossi, que j’avais du bide et que j’étais mal épilée. » Eh bah nom d’une pipe ! Sympatoche ton mec !

Effectivement on ne nait pas Emily Ratajkowski et on le devient difficilement à moins d’avoir du pognon et de connaitre un bon chirurgien plastique (je vous donnerai le nom du mien en bas de page !) Si les insta’ girls vous font complexer, rassurez vous mes gentes demoiselles, on est toutes des avions de chasse à notre manière, il nous manque juste le pilote adéquat !

Je parlerai du pilote plus tard, restons concentrées sur nous pour une fois et soyons égoïstes comme nous savons si bien le faire apparemment ! Les garçons ont l’art et la manière de nous faire complexer, même pour un bout de gras qui dépasse ou qu’il manque à notre cuisseau. Ah bah oui, trop c’est trop, pas assez c’est pas assez ! En somme, quand vous prenez 500 gr après un week-end bien arrosé ou que vous perdiez 3 kilos ça va jamais ! « T’as vu comme t’as maigri ? T’as le ver solitaire ou quoi ? » Ce genre de réflexion sont useless à mort.

Il est fort peu agréable de se prendre des réflexions et remontrances sur le physique, on est d’accord, mais enfin de là à complexer, je trouve ça tellement futile !

Je dis pas qu’on vit dans le pays des bisounours, que tout le monde a son charme, que tout le monde a une part de beauté bla-bla-bla, non je peux vous présenter des meufs ultra moches aussi (enfin, j’en connais pas dans mon entourage, déso !) mais bon il serait temps que la vingtaine passée (et bien tassée aussi !) vous soyez sûres de votre potentiel et de vos chances.

Pour me la racler un peu sur ma life, je n’ai pas ou peu de seins, tout dépend comme on voit le verre (il déborde pour ma part), et écoutez je le vis assez bien finalement. Après 15 ans de psychothérapie et des heures sur le divan, je m’assume enfin ! Bon je mets toujours des chaussettes dans mes soutifs en soirée mais sinon je crois que le plus dur est fait ! Je déconne pour les chaussettes, le coton c’est la base !

Enfin quand on devient une grande, je crois qu’on arrive à tirer de nos faiblesses, si je peux appeler ça comme ça, des points positifs. En d’autres termes, on s’accepte !

Je vous épargnerai l’article pompeux sur le « comment avoir confiance en soi » mais je tiendrai à vous dire que les défauts physiques sont classés en deux catégories. D’une part, les défauts de naissance, et alors là chacun sa merde et d’autre part, les défauts du temps. Vous savez peau d’orange, cellulite, capitons mmmmh excitant !

En ce qui concerne cette catégorie, au lieu de vous plaindre, inscrivez vous dans une salle de sport, et courez bande de feignasses, ou alors bouffez pas comme si vous aviez 15 ans ça pardonne pas !

Je terminerai par une métaphore forte plaisante : Une femme c’est comme un bon vin, elle se bonifie avec le temps. En revanche pour ce qui est du prince charmant on peut pas en dire autant !

1,755 total views, 2 views today

Related Posts