L’emmerdeuse | L’écart de température.

by • Apr 15, 2015 • L'EmmerdeuseComments (0)2192

Salut les bi-bi-atch !

Mmmmmh chaleuuuur ! C’est en transpirant, des gouttes de sueurs dégoulinant de mon front que je vous écris en ce Mercredi 15 Avril de l’an de grâce 2015. Evidemment, pour les plus salaces d’entre vous, je ne sors pas d’un 5 à 7 éprouvant, ni d’un footing sur les quais, mais seulement du bureau où le soleil cogne autant qu’à Boulogne. Pourtant en Avril ne te découvre pas d’un fil ! Bah merci, du coup avec mon pull en laine je risque pas d’attraper froid tiens !

Bon, évidemment, même si je ne serais jamais présentatrice de la météo sur Canal +, je peux quand même vous parler des écarts de température d’un tout autre genre. Il n’est pas rare qu’en ce début de Printemps, et cette chaleur, qui font racoler les minettes en terrasse, la jupe ras la salle des fêtes et ce sans collants, de plus en plus de potes se mettent en couple et délaissent leur vieille pote de bringue sur le banc de la touche.

Une nana est par nature jalouse, on ne vole pas son meilleur pote, et encore plus quand c’est pour se taper un bébé. Putain la garce. On vous pique déjà le seul homme qui vous restera « fidèle » et en plus c’est une naine qui prend la part de votre gâteau.

J’ai d’ailleurs une théorie, soufflée par l’une de mes merveilleuses friend, qui trouve à s’appliquer dans ce cas précis et vous verrez qu’au fil de ce billet doux, on comprend enfin pourquoi le nombre de divorces ne cesse d’augmenter.

Voilà que depuis quelques années, les filles arrivent prématurément à la fin de leur puberté et qu’elles sont déjà foutues comme des avions de chasse à 17 ans à peine. De quoi faire baver les plus chiens de l’espèce masculine. Je me rappelle d’ailleurs qu’à cet âge là, je n’avais pas de formes, pas de cul, pas de seins, enfin j’en ai toujours pas ou peu, remarquez, mais enfin bon l’âge d’or n’arrivait que vers les 25 ans. (Ahah. Et vas y que je me jette des fleurs !)

Si on prend comme exemple cette salope d’Emily Ratajkowski, de savoir qu’elle est de 1991 et que même moi elle me donne des frissons, je peux vous dire qu’elle m’a passé l’envie de me foutre en maillot de bain cet été. Dans mon malheur, n’ayant pas de vacances, je me suis de toute façon fait une raison.

Enfin tout ça pour dire que les garçons potentiellement intéressants et intéressés, préfèrent jeter leur dévolu sur des minettes qui pourraient être leur sœur. Ça en devient dégueulasse.

Douloureuse conséquence : La femelle d’un quart de siècle se trouve dans l’obligation de taper dans le mec marié. Et alors, je peux vous dire que c’est pas chouette. Il est de notoriété publique qu’un mec marié ne quittera JAMAIS sa femme pour vous, petit conne de 25 balais, d’une part pour des raisons d’ordre logistique et d’autre part pour des raisons financières, parce qu’une pension alimentaire ça coûte cher, très cheeer.

Au final, si votre amant garde précieusement son alliance, c’est sa chère épouse qui lui enlèvera. Parce que si Madame découvre le pot aux roses, c’est le divorce assuré. Voilà donc un constat accablant, si le nombre de divorces amiables ou non, ne cesse de s’accroître c’est encore à cause de vous Messieurs.

A force de taper dans le jardin d’enfants, vous faites fuir les potentielles mamans.

4,057 total views, 3 views today

Related Posts