L’emmerdeuse | Loin des yeux, près du cœur.

by • Apr 08, 2015 • L'EmmerdeuseComments (0)1717

Bonjour, Bonjour !!!

L’Emmerdeuse est de retour pour vous jouer un mauvais tour !  Si je sais que vous faites les larves au bureau après un weekend de quatre jours éprouvant caloriquement parlant, mon petit billet doux de cette semaine vous permettra de digérer tranquillement toutes les poules et autres animaux en chocolat que vous avez pu vous enfiler dans le cornet !

Si ce cher Seigneur a permis à la France entière de se reposer un jour de plus (feignasses que nous sommes) il nous a également accordé la possibilité de retrouver notre famille, notre chien, notre sœur et même l’élu(e) de notre cœur.

Evidemment, le modèle du couple heureux et unis physiquement et mentalement 24/24 et 7/7, bref le 1+1 qui est égal à 1, n’existe plus et n’a vraisemblablement jamais existé. Aujourd’hui, il faut travailler plus pour gagner plus, ce qui nous conduit parfois à quitter notre contrée mais aussi notre moitié pour essayer de construire une vie meilleure dans un futur lointain.

Si dans le pire des cas, vous pouvez retrouver votre boulet de service après une journée épuisante, d’autres ont la chance de se coltiner leur nana SEULEMENT le weekend, les jours fériés voire même les vacances. Vous me direz, ça nous laisse finalement un peu de répit.

L’amour à distance reste pour la plupart des personnes, une douleur insurmontable, un cœur qui saigne, des larmes qui coulent, bref, une usine à morve sur le quai de la gare le Dimanche. Bon, étant professionnelle dans l’art de chougner dans ces circonstances (on m’appelle même la chougne…) il est tout de même vrai que s’aimer de loin, c’est emmerdant. Tout couple qui se respecte, ou pas d’ailleurs, est passé ou passera par là.

Etant chiant et pénible de nature, un mec refuse catégoriquement de faire des concessions, de redoubler d’attention et de passer son pognon et son temps dans des allers-retours. Enfin, merde quoi, le week-end c’est fait pour faire la bringue avec les copains, dépenser l’argent qu’on a pas dans des fringues, se la couler douce la main de le calebard devant la téloche..Bref tout ce qu’on se défend de faire la semaine en tant qu’employé et copain modèle.

De surcroît, vivre une idylle à distance, c’est source de conflit. Pas de réponse à un texto dans la seconde, une photo de soirée, un coup de téléphone manqué et c’est encore un coup à déclencher une troisième guerre mondiale.

Vous voilà tracé et pisté jours et nuits : « T’étais connecté il y a trois minutes et trente secondes, tu dormais pas menteur ! »

Messieurs, si vous voulez garder la perle, il faudra vous armer de toutes les qualités que ce cher bon Dieu ne vous a pas données. Parce que oui, un mec reste un gros lard passif mais surtout pas démonstratif !  A tous les garçons : Action-Réaction !

Toutefois, en voyant le verre toujours à moitié plein, l’emmerdeuse vous crie haut et fort que cette situation n’est pas des plus cocasses. Si cet épisode reste forcément provisoire et vous permet d’envisager le meilleur, se retrouver c’est encore mieux que de se la coller.

Si la routine est éloignée, d’après ce qu’on raconte il n’ y a pas de panne sur l’oreiller !

 

3,363 total views, 1 views today

Related Posts