TGIF – THANKS GOD IT’S FRIDAY | 23 Mai 2014

by • May 23, 2014 • T.G.I.F.Comments (0)1821

Salut les kikis,

avant dernière semaine de Mai, fais ce qu’il te plait !

Pas une musique bien sur Soundcloud aujourd’hui pour rythmer ma prose, c’est pas en me rabattant sur un mix de 50 cents que je vais réussir à vous pondre quelque chose de correct. En plus dehors il fait un temps bien cradingue, limite tempête. Et comme on dit, aujourd’hui tempête, demain t’en chies !

Tradition un peu oubliée ces derniers temps, entièrement à cause de moi d’ailleurs, la réponse aux commentaires suscités par mes conneries de la semaine passée. Donc non, je ne suis pas si hostile que ça aux apéros en terrasse à se miner la face au rosé. Chacun à le droit de se biturer avec ce qu’il veut et je ne suis personne pour interdire à toute une génération de se réveiller avec un pot de gel sur la langue et un pivert cherchant à se nicher sur votre front. Il est juste nécessaire de constater que le rosé n’est pas un bon produit, bourré de sulfites, que ça nous latte la gueule et qu’on se chope des remontées acides du tonnerre.

Bref, il y’a plus grave, nous vivons dans un pays où on rogne de 20% les retraites des anciens combattants et où on paye 100 millions d’euros pour raboter des quais de gare parce qu’on fait manifestement signer des contrats à 50 millions par un mec en alternance pas foutu d’éditer un cahier des charges élémentaires.

Gros week-end en vu puisque, outre les festivités de chacun vendredi et samedi soir, nous allons tous nous rendre chez nos mères la gueule plâtrée dimanche midi afin d’aller leur souhaiter la bien bonne fête. Si le Maréchal Pétain a exercé le pouvoir en prenant des décisions sujettes à caution, force est de constater que la fête de nos génitrices fait l’unanimité dans les chaumières depuis plus d’un demi siècle. Le seul hic: le pognon évidemment.

Si à l’école primaire nos vieilles faisaient mine de s’extasier devant un collier de pâtes, un coeur réalisé avec le carton du rouleau de PQ et 2 bouts de ficelle et un poème avec écrit “je t’aime comme tu aimes les fleurs”, aujourd’hui sous prétexte que vous avez un job et un carton de St Joseph dans le placard, elles deviennent exigeantes les … non, on parle quand même de nos mères ! Alors bon, nous voilà fin mai, pas une tune en poche (enfin ça change pas des autres mois), l’envie de garder 3 piécettes pour se payer des vacances et un costume de bain, mais avec l’obligation de trouver un cadeau pour prouver notre gratitude envers leurs sacrifices.

Oui maman, je me doute que porter 9 mois un gros sac comme moi a du être éprouvant, et encore je ne parle pas de l’accouchement où j’ai faillit crever à cause du cordon autour du cou, et j’imagine que tu m’en veux pour ce régime que tu as dû suivre histoire de retrouver figure humaine une fois que tu as consenti à me libérer. Finalement, un petit cadeau à 50€ max n’est pas grand chose comparer aux heures que j’ai passé à t’emmerder, à t’empêcher de t’assoir, de dormir ou de manger. Concernant le budget de 50€ max d’ailleurs, tu ne peux en vouloir qu’à toi grosse maline. Quand je te demandais en 5ème de me laisser aller jouer au foot t’aurai mieux fait de me laisser descendre. J’imagine qu’aujourd’hui Karim Benzema a un budget un peu supérieur au mien.

Du coup dimanche, on hésite entre le bon pour un massage, le bracelet Agatha, le CD collecter de France Gall, le coffret Nuxe et le traditionnel bouquet acheté en speed chez le fleuriste du coin après 3 heures d’attente. Comme pour Noël, n’espérez pas trouver dans ces lignes une idée cadeau, ça se décidera à la dernière minute !

Outre ce moment familial et festif que vous propose ce dimanche 25 mai 2014, nous autres électeurs européens, et français en particulier, sommes appelés à élire nos députés européens qui vont nous représenter à Bruxelles. Déjà que cette élection n’intéresse personne, pas même moi qui suis d’habitude prompt à suivre les débats politiques et même les meetings électoraux de ma circonscription, ils ont eu la bonne idée de la mettre un jour où les gens seront en famille chez eux. A la réflexion, je me demande si finalement cette date étrange ne vient pas d’un brillant cerveau énarque qui s’est dit qu’ils pourraient justifier plus facilement l’abstention sans doute record. Alors à quand les cantonales le jour de noël, les présidentielles le 14 juillet et les législatives le 15 Août. Nous n’aurons pas une démocratie en panne, juste des gens qui n’ont pas que ça à foutre !

Météo du week-end: Grand beau temps sur toute la France, même en Bretagne ! Et si finalement, après ces semaines un peu pourries question météo, on n’arriverait pas chez nos mères dimanche en lui disant “Maman, t’es aussi belle que le soleil que je t’ai amené pour ta fête” ?

Profitez bien de ces deux jours de répit, et si dimanche soir vous avez un coup de moins bien, 2 solutions:

– devenez chômeurs

– attendez mercredi soir, 3ème pont du mois !

TGIF !!!

 

1,395 total views, 1 views today

Related Posts