S’envoyer en l’air à la Russe (pour public non-averti)

by • Jan 28, 2014 • WILDComments (0)3350

Dans exactement 10 jours commencent les XXIIèmes Jeux Olympiques d’Hiver de Sochi, Russie. Oui, les Russes ne mettent pas le “t”, preuve en est. Loin de moi l’idée de m’aventurer à commenter les conditions dans lesquelles cet événement a été conçu, obtenu et mis en place, on sait tous que ça pue le bakchich et les Droits de l’Homme bafoués.

Vous l’ignorez peut-être, mais la liste des sports pratiqués lors de chacun de ces rassemblements évolue au gré des pratiques, de temps à autres. Cette fois, c’est 5 nouvelles disciplines qui viennent compléter la gamme pour un total de 98 (autant dire que vous verrez pas tout, exit la finale de Curling, et ouais) :

  • Saut à ski féminin
  • Relais mixte en biathlon
  • Half-pipe en ski (messieurs et dames)
  • Épreuve par équipes en patinage artistique
  • Relais en luge

Ce qui suit est totalement à parti, un peu sexiste et subjectif.

Superpipe by Louis Garnier

Vu que je me fous plutôt pas mal de tout ce qui est patinage, saut à ski ou biathlon, le seul truc auquel je jetterais un oeil curieux sera le relais en luge! Rien que le titre promet une bonne partie de rigolade. Qu’est-ce qu’il reste ? Le half-pipe, mais à ski et masculin. Parce que 1) la version Féminine c’est comme un match de foot des Poussins de l’Excelsior Chaponost (big up) comparé à la Champions’ League, et 2) parce que le snowboard n’offre pas autant de chances de médailles pour les Bleus, et j’ai personnellement jamais aimer regarder des défaites.

Oui, il y a un domaine dans lequel on excelle, c’est le Superpipe Ski Hommes. Rassemblés dans le Freeski Project, nos meilleurs skieurs freestyle se tirent la bourre et essaient de chatouiller les ‘ricains, qui ces 2 dernières années – objectivité “journalistique” oblige – nous la mettent (avant c’était nous qui les mettions, les quenelles saucisses).

Donc gardez vos yeux et vos oreilles sur le qui-vive, on risque de rafler la mise. Et si vous avez la trentaine passée, vous pourrez faire le beau devant vos enfants/neveux/petits cousins/élèves, etc. quand l’Équipe titrera sur Kévin Rolland et sa médaille d’Or (je prends les paris!). Plus sérieusement, ce dernier (Rolland) et Thomas Krief (j’en ai déjà parlé ici) représentent à eux seuls les deux générations de riders qui s’affrontent actuellement, pourtant éloignées de seulement quelques années. L’un a déjà tout gagné, l’autre a tout à prouver, et ensemble ils constituent deux vraies chances de médailles.

Un peu de fun maintenant 1) le run de Kévin Rolland aux X-Games d’Aspen (qui ont eu lieu le WE dernier : anti-chambre des JO) qui lui a valu la médaille d’Argent :

et 2) la médaille d’Argent de Thomas Krief aux X-Games d’Europe (Tignes) l’hiver dernier !

2,741 total views, 1 views today

Related Posts