the avener

The Avener – Le Niçois pro du rework

by • Apr 23, 2015 • TunesComments (0)2054

Aujourd’hui chers Effrontés on vous parle d’un artiste dont vous connaissez certainement déjà le travail, mais peut-être pas entièrement. Il y a un an, vous avez très certainement hoché la tête sur le morceau “Fade Out Lines” (on vous le servait sur la playlist de l’Hiver 2014), fruit du “rework” de The Avener.

 

 

Définitions et complément d’information.

 

Rework vs. Remix

Commençons par un peu de théorie. Qu’est-ce qu’un rework et en quoi est-ce différent d’un remix ? Les avis divergent, mais le plus sensé s’explique comme suit :

– un remix est une nouvelle version d’un morceau dans le but d’apporter une touche différente. Le meilleur exemple serait par exemple un morceau folk, remixé par un DJ Electro afin de permettre aux boites de nuit de le jouer sans tuer l’ambiance.

– un rework en revanche se définit comme la même chanson, le même genre musical, mais en mieux.

Un rework remplace donc par nature le morceau d’origine et lui donne une nouvelle vie, alors que le remix le complète.

Maintenant se pose la question du cas de The Avener. Ce dernier définit son travail comme du rework, et d’une certaine manière on peut lui donner raison, sa touche rendant les morceaux plus sexy.

 

The Avener, le Niçois

The Avener : le palefrenier du roi, en anglais (celui qui s’occupe des chevaux).

Né au début de l’année 1987, Tristan Casara est un musicien depuis son plus jeune âge. Conservatoire et tout le bordel, ce dernier se lasse de la musique “classique” et s’oriente vers la musique électronique à l’adolescence et mixe dans les boites de Nice dès 16 ans. Vient le temps des compositions, et de la migration vers Paris. Là bas, il exerce en tant que ghost producer” (nègre) et crée des accords ou compose des morceaux pour les autres. S’en lassant, il redescend dans sa ville natale et s’enferme plusieurs années afin de créer ses propres morceaux, spécifiquement sous la forme des reworks.

Aujourd’hui, il les réunit dans un album appelé “The Wanderings of The Avener”, et vaut vraiment le coup d’être écouté (en boucle). Disponible partout, notamment sur Spotify ici. On vous présente 2 morceaux extraits de cet album, Celestial Blues et Hate Street Dialogue.

 

N’hésitez pas à nous faire part de votre avis sur la question, nous on aime !

4,152 total views, 2 views today

Related Posts