TGIF – Thank God It’s Friday | On peut la touzer ?

by • May 15, 2015 • T.G.I.F.Comments (0)1896

Salut les coquins,

C’est dans un état de fatigue extrême que je prends fébrilement mon ordinateur pour venir déblatérer mes conneries. Nous sommes en plein week end de l’ascension et les nuits sonores ont commencé dans notre capitale des gaules, avec son lot de réjouissances festives et apéritives. En clair: je suis fumé comme un saumon, j’ai bu du rosé plein de sulfites et je commence à reprendre à peu près forme humaine après 7 Doliprane, donc pas méga à l’aise.

Tout le monde a bien assimilé le principe du mois de mai égal glande, ascension égal pont, mais qui est capable de me dire précisément ce que c’est l’ascension ?

Alors figurez-vous que c’est la montée du Christ au ciel pour vivre auprès de son père. Dieu quoi. Pour info, l’ascension intervient systématiquement 40 jours après Pâques, donc 80 jours après Mardi Gras, soit tout pile le temps pour Jules Verne de faire un tour du monde en ballon. Vous vous coucherez moins cons, ou plus intelligents, ça dépend des cas.

BREF !

Je ne suis pas ethnologue et je ne me prends pas pour feu Claude Lévi-Strauss à analyser mes semblables dans leur vérité, mais on me pose très souvent une question que je trouve assez saugrenue.

– T’as chopé hier soir ?

– Ouais, une petite bien mignonne !

– Ah ouais ? Tu penses qu’on peut la touzer ?

Non mais oh ??? Je veux bien que nous soyons de cette génération Y qui a eu tendance à revenir sur le X, que les moeurs soient libérées, que pour pas mal de gens le cul soit devenu un loisir comme un autre, mais bordel, c’est quand même particulier de demander à un pote si on peut touzer sa chope de la veille non ?

Dans l’imaginaire masculin, le plan à 3 est une espèce de fantasme qu’il faut assouvir une fois dans sa vie, un peu comme un rite initiatique. Après il y’a deux écoles: 2 garçons une fille, ou 2 filles un garçon.

Si tous les mecs rêvent d’avoir deux filles rien que pour eux l’espace d’une nuit, le côté convivial du plan à 3 avec un pote peut également attirer, à la condition d’éviter de s’effleurer. En revanche, si on n’est pas contre se faire un plan à 3 avec un pote et une fille inconnue au bataillon ou à peu près, il est évidemment hors de question pour des non libertins de mettre sa meuf dans le lot si un copain se joint à la fête.

Bref, dans tous les cas, les mecs sont largement plus enclins à accepter un plan à 3 que les filles. Pas convaincus par mon propos ? Faites vous le dessin de la gueule de votre nana si vous lui proposez un plan à 3 avec une autre fille, et comparez le à votre excitation quasi débordante dans le cas où elle vous proposerait de pimenter la partie avec l’une de ses copines.

De fait, pour arriver à ses fins, que ce soit sa gonzesse ou une connaissance, avec un autre mec ou une fille il va falloir être plutôt bon en négo.

On est d’accord, même la plus nympho des filles ne risque pas d’être convaincue par l’idée d’une petite touze entre amis à l’heure du petit-déjeuner. Plus globalement, le principe d’en parler en amont me paraît un peu complexe…

T’as bien dormi mon coeur ? 

Oui et toi ? 

– Super ! Dis donc je pensais – passe moi le café steuplait – t’as pas envie qu’on fasse un petit plan à 3 avec ta pote Margaux le week-end prochain ?

Chance que votre requête aboutisse: faible. Ceci dit, si elle vous répond qu’elle est enchantée par cette idée de génie et qu’elle s’en occupe dans la matinée, réfléchissez à deux fois quand vous viendra l’idée de la quitter.

Non, pour optimiser vos chances de réussite, mettez votre target devant le fait accompli. J’explique…

Vous êtes chez vous, avec une bonne amie, sur le point de se mettre cul nu et de faire une partie de gym au sol. Voici quelques jours que dans votre tête d’enculé vous avez accepté la proposition de votre pote qui voulait venir profiter de la belle et que vous aviez pensé au stratagème le plus adéquat.

Depuis deux heures, vous êtes sur le canapé en train d’écouter une petite musique d’ambiance, éclairage tamisé, avec un apéritif de qualité. De base, vous savez que la fille est potentiellement détournable et vous avez clairement orienté la conversation sur le thème des rapports hommes/femmes, lançant même un petit “Je n’ai jamais fréquenté de club échangiste mais je pense qu’il faut essayer une fois pour pas mourir idiot, même juste en restant au bar pour regarder…. et toi ?”.

Vous êtes maintenant à poil sur le canapé et, comme prévu, votre pote à qui vous avez filé vos clés rentre dans l’appartement très discrètement, se met à poil, rentre dans la pièce en faisant mine d’être désolé… Pas besoin d’argumentation, que du concret ! Si la fille continue à s’occuper de votre cas sans avoir l’air offusquée par le spectacle, logiquement c’est gagné…

Bizarrement, le plan à 4 est presque plus simple à négocier. L’idée de base est surtout d’aller en bringue avec un pote et de s’arranger pour choper deux copines qui semblent pas très farouches. En fin de soirée, l’un d’entre vous proposera de faire un petit after chez lui et vous vous arrangerez pour que ça dérape. Profitez de l’ambiance déjà un peu chaude mêlée aux vapeurs d’alcool et faites du canapé un lupanar idéal… Petit bonus: balancer à son pote un petit “On n’est pas bien là mon cadet ?” pendant que les 2 copines seront un peu plus en aval.

Evidemment, je tiens tous ces trucs et astuces d’anecdotes racontées par des amis. L’effronté croit en l’amour avec un grand A et avec un petit Q. Il ne se fourvoie pas dans des activités que la morale réprouve.

Profitez bien de cet énième week-end prolongé, l’avant-dernier du mois, et puis bah… TGIF !!!

3,523 total views, 1 views today

Related Posts