Gros plan sur LeBron James

Gros plan sur LeBron James

by • Dec 25, 2014 • Coupé-DécaléComments (0)1951

Bonjour à tous !

J’espère que vous avez passé un bon Noël dans vos familles respectives et que le barbu tout de rouge vêtu vous a bien gâté ! Peut-être que l’article de l’Emmerdeuse sur le slip français vous aura donné des idées… peut-être même que celui de L’Epineuse pour votre bien-aimée vous aura permis de passer une agréable soirée !

Bref… passons… aujourd’hui c’est un grand jour pour moi ! Aujourd’hui c’est Christmas Day aux Etats-Unis et qui dit Christmas Day… dit NBA avec un match attendu par le monde entier (si, si je vous jure) Miami Heat – Cleveland Cavaliers !!

Si vous ne savez pas de quoi je parle… il faut juste savoir que LeBron James a quitté ses potes du Heat cet été pour rejoindre son équipe de cœur Cleveland, du coup, ça promet un beau spectacle !!

Plus que quelques heures donc… mais comme je ne suis pas devin, cet article sera un gros plan sur LeBron James, afin que vous puissiez resituer le contexte avant le match de ce soir et surtout afin que vous sachiez que « King » James est LE joueur du moment ! #23 – #king – #james

Faisons un peu d’histoire, je disais donc plus haut que LeBron James jouait au Heat encore jusqu’à cet été… mais ses débuts en NBA se sont fait chez les Cleveland Cavaliers ! Forcé de constater qu’il ne gagnerait pas grand-chose en restant à Cleveland, il a décidé de rejoindre Miami pour former un Big Three qui pendant quatre ans a fait, il faut bien l’avouer, un parcours incroyable ! Quadruple finalistes des Playoffs (avec deux victoires sur quatre) pour Miami et surtout deux bagues pour LeBron ainsi que deux titres de MVP (meilleur joueur du tournoi).

Malheureusement, la finale largement perdue de l’année dernière face aux San Antonio Spurs de Tony Parker lui a laissé un gout amer… et LeBron décide donc de quitter Miami pour rejoindre une nouvelle aventure avec également un Big Three à la clé, à Cleveland ! Boooom ! Back in town ! « I’m coming home ! »

Les résultats de LeBron James

Après un premier match raté à domicile, qui était finalement plus un spectacle pour son retour qu’autre chose, le « King » a commencé à tatons… Toujours autant de points marqués mais il n’est plus aussi « clutch » qu’avant… Les défaites s’enchainent, les critiques fusent à son égard et à l’égard du Big Three… ça s’annonce mal !

Mais c’est mal connaitre l’orgueil de LeBron… Marre qu’on le critique, il se décide enfin à jouer et pousse une gueulante par l’intermédiaire des médias pour réveiller Kevin Love et Kyrie Irving qui ne sont pas à la hauteur de ses exigences !

C’est là que tout commence et j’espère que ça va durer, 16 victoires pour 10 défaites, avec des statistiques pour LBJ qui sont enfin réconfortantes : 25.2 points en moyenne, 5.2 passes décisives et 7.8 rebonds par match.

Les points forts

L’intelligence de jeu : Le « King » voit beaucoup de choses en match que d’autres ne voient pas, il a la faculté d’analyser ce qui se passe dans un match, peu importe la situation dans laquelle il se trouve, son QI basket est vraiment impressionnant ! Erik Spoelstra, son ancien coach de Miami le disait d’ailleurs très bien : « Il lit le jeu et le fait mieux que personne. Il a simplement sa façon de jouer et il arrive à flairer ce dont nous avons besoin pour gagner. »

Les qualités physiques : Défensivement LeBron est un monstre. Il a la faculté à pouvoir défendre toutes les positions sur le parquet en passant du meneur jusqu’à l’ailier fort… Tout ça, il le doit à une combinaison de qualités physiques et athlétiques ! Offensivement, inutile de rappeler que LBJ a été élu deux fois MVP de la saison régulière et en parallèle MVP des Playoffs, la messe est dite !

Les points faibles

Le plus gros point faible de LeBron c’est qu’il est LeBron… il est attendu sur toutes ses sorties, il n’a pas le droit à l’erreur, les « haterz » prennent plaisir à le descendre, aucune baisse de régime ou faute de parcours n’est tolérée !

Pour le reste, je ne serai pas PRO LeBron James si j’avais à lui trouver d’autres points faibles… surtout qu’il n’en a pas spécialement en toute objectivité 🙂

J’espère juste qu’il va envoyer du lourd et propulser Cleveland dès sa première année de retour vers une finale de Playoffs ! Pour ça, il faudra que Kevin Love retrouve son niveau de l’année dernière et que Kyrie Irving soit toujours aussi percutant ! Bref, que tout le monde se mette au diapason !

Comme disait Jay-Z et Kanye West (et non pas P.Diddy hein PH) dans leur album Watch the throne, petite référence à LeBron : « Who gon stop me ? »

Bonne journée à tous !

3,045 total views, 1 views today

Related Posts