marseillais-le-portrait

L’épineuse | Marseillais, le portrait

by • Jun 15, 2015 • L'EpineuseComments (0)1503

Précautions d’usage : monsieur ce que tu vas lire ne va pas toujours te plaire, mais crois moi c’est pour ton bien.

Cher toi ! La semaine redémarre et en fanfares (sur des jeux de mots bien douteux)! Voilà que ton épineuse a officiellement décidé de quitter sa Bonne Mère, sa ville de Marseille et je peux le dire il me reste un arrière-goût de panisses ! Après être passée selon les régions de la France pour une cagole de première et pour d’autres pour une survivante ayant échappé de peu à quelques balles.

Je me devais de livrer ma version, Marseillais, le portrait : c’est pour toi cette semaine.

Le Marseillais, idées reçues sur fond de 51

Monsieur, le marseillais ce drôle d’humain dont tu ignores les véritables contours, voilà que tu aimes te le représenter comme un vieux reportage BFM TV.

Cheveux gominés, marcel fluo, ou encore chemise ouverte chaîne en or qui brille, voilà que le R A P et enquête exclusive ont finalement créé de toutes pièces une icône démodée qui vivrait les pieds dans l’eau au milieu des poubelles clamant haut et fort “fini, parti”.

Le marseillais, cette grande gueule qui a oublié l’existence de la fonction clignotant sur son véhicule, mais qui aime s’octroyer un droit de passage en sens inverse sur toutes voies de circulation disponibles. Marseillais, le portrait de sudistes qui auraient oubliés l’éducation afin de la remplacer par toutes les insultes répertoriées au lexique de l’arrogance.

Cher toi, le marseillais ne se limite pas à ce que tous les supports médias s’entêtent à montrer autour d’un classique “Paris, Paris, ON T’ENCULE” ! Le Marseillais est finalement ce héros qui à travers un charisme forçant l’étonnement, se fait dépeindre à travers une minorité de locaux que l’on retrouve finalement dans chaque ville de France !

En province comme ils disent, ils ont découvert le métro, internet est disponible et l’accent chante car il vient faire écho aux cigales.

Le Marseillais, le portrait, le vrai

Cher toi, je m’étonne moi-même, mais finalement, viens donc le découvrir ! Le marseillais est bien souvent à la pointe de la mode, de la gastronomie, il est aussi ce grand entrepreneur aux ressources incroyables. Une force de conviction que beaucoup en France ont laissé derrière le paraître. A Marseille, on sourit et les gens t’emmerdent à voix haute. Ne serait-ce pas finalement plus sain que les sourires forcés offerts ailleurs? Le marseillais n’est finalement pas différent du Lyonnais et du Parisien mais la cuisine à l’huile d’olive l’a poussé à exprimer différemment les mêmes caractéristiques que tout le peuple français : Il râle, il est présomptueux, et parfois il danse le MIA.

Marseille même quand tu penses la détester devient finalement ce frère ou cette sœur que tu adores dénigrer mais tu te verras refuser que les autres s’y mettent aussi ! Le marseillais est finalement le nouveau parisien (n’en déplaise à tous les 75), un habitant qui s’assume même dans ses dérives, un Homme qui aime sa ville comme nous devrions tous aimer la France. Un véritable patriote qui va DROIT AU BUT. Certaines preuves ne trompent pas, peu importe le voyage que tu réaliseras, tu rencontreras quelqu’un habillé en jogging de l’OM, le marseillais s’exporte.

Mon Marseillais, je t’ai détesté, critiqué, j’ai eu parfois honte, parfois peur, mais tu restes et de loin, le plus attachant de tous. N’en déplaise à toute la France.

Allez l’OM. Cordialement

Sortez couverts, soyez ouverts, mais bien élevés

2,851 total views, 2 views today

Related Posts