L’emmerdeuse | Enlève ta culotte.

by • Jan 28, 2015 • L'EmmerdeuseComments (0)3935

Salut les mouflets !

Me voici me voilà avec quelques heures de retard, j’ai bien failli me faire taper sur les doigts et prendre mes petites affaires sur le bureau pour les foutres dans un carton et me faire foutre dehors..mais j’ai pas de bureau ! Ayant des patrons conciliants et adorables (il faut toujours graisser la patte !) j’ai pu prendre la liberté de rédiger mon pamphlet un tantinet plus tard que l’heure prévue.

Si le mois de Janvier touche à sa fin, que la Saint Valoche arrive bientôt, enfin je vous arrête tout de suite. NO WAY ! On se refuse de fêter le 14 Février comme tout les couples beauf’ de France et de Navarre. Se voir offrir le traditionnel bouquet de fleur acheté à l’arrache chez le fleuriste du coin, aller dans un restau agencé spécialement en table de deux avec le menu « cœur cœur love » à 30 balles pour se regarder en chien de faïence et n’attendre qu’une chose : La partie fine de fin de soirée.

Quelle tristesse…Avoir un jour spécial pour fêter faussement un amour incertain ou voir piiire, déballer son cadeau dégueulasse : la guêpière léopard trop grande, parce que oui Monsieur s’imagine sortir avec Emily Ratajkowski et choisi la taille en conséquence. Désolée je fais pas encore du E, c’est dans tes rêves pauvre tâche !

Mais parlons-en des sous-vêtements ! Aussi bien pour les garçons que pour les filles, il y a des limites à ne pas franchir. Mesdemoiselles, si vous décidez de renouveler vos petits dessous ou de faire du tri, je me présente : La Cristina Cordula des culottes et des tangas ! Aucune crainte sur les tailles ou la forme de votre body, chacun sa merde, non moi je vous conseille simplement d’éviter certaines matières ou couleurs !

Vous pouvez sans aucunes craintes et regrets jeter premièrement vos straves de jeunesse, non parce que d’une part le string mickey c’est dépassé et puis d’autre part les coupe merdes c’est vraiment has-been. Vos fesses sont déjà séparées en deux par une raie pas besoin d’en rajouter une couche.

Rester simple et classe c’est le B-A-BA. Privilégiez les tangas et les culottes échancrées (Non surtout pas les petit-bateau !) voir parfois des boxer en dentelles bien sexy mais on évite à tout prix les strings par pitié !

Evidemment on va me dire que sous un skinny bien serré, une marque de culottes ca reste à vomir..dans ce cas là je vous conseille d’opter pour la solution la plus bio : A poiiiiiiiil… mais épilée !

Je n’épiloguerai pas sur l’impératif de la dentelle ou du coton, bien que les filles soient de jolies princesses qui font des cacas papillons et qui pètent des fleurs, tout le monde transpire, vous comme moi, et le polyester est notre ennemi. (Je passe les détails je vous laisse imaginer une vente à la criée ça suffira comme ça !)

Nous ne sommes pas non plus au Brésil pour danser la Samba, alors le fluo, le vert pomme et le jaune moutarde, c’est dehors ! Bleu marine, noir, crème, rose poudré et rouge (en mode chaudière) suffisent amplement. Se la jouer tigresse, ou safari au Kenya restent certainement deux options très très risquées ! Passer pour une cagole ou une professionnelle de la gare de Perrache aux yeux de votre futur mec, ça refroidit ! Ouuuuh c’est vulgos l’imprimé léopard ! L’enfer !

Je ne pourrai pas terminer ce guide de la bonne culotte sans vous dire qu’un porte jarretelle et des bas restent l’accessoire et le combo indispensable. Un peu comme votre permis de conduire pour la bagnole..votre permis de vous déshabiller en quelque sorte !

Alors Mesdemoiselles, si vous avez trouvé votre pilote, et que vous espérez qu’il enlève votre culotte, le choix de votre cache minou sera décisif.

Note : Je décline toute responsabilité sur le caractère ultra vulgaire de l’article.

5,481 total views, 1 views today

Related Posts