Spectre James Bond 007

by • Nov 18, 2015 • BuzzComments (0)2755

Spectre est-il un bon James Bond ?

Commençons l’histoire sans vous mentir, j’avais un problème avec Daniel Craig. Physique trapu avec les épaules démesurément musclées, je ne savais pas comment il pouvait rentrer dans le costume de ce bon vieux Bond. Pourtant, il est devenu au fil du temps un vrai James et d’une efficacité remarquable. Il part de loin le Daniel, soyons honnête sa tête et sa blondeur me font penser à un méchant diabolique plutôt qu’au héro torturé qu’il incarne dans Spectre. Imaginez le avec un œil de verre et une vilaine cicatrice sur le visage, c’est bon vous êtes d’accord avec moi, blond bond cela ne fonctionne pas.

daniel-craig-james-bond-spectre-007-effronte-james-bond-girl-02

Dans Spectre Daniel est puissant, il incarne des valeurs, des vraies et ça on aime bien chez les Effrontés.

Le film fonctionne et la nouvelle équipe commence à nous plaire. Le scénario est quant à lui une vraie réussite. Il s’inscrit dans l’air du temps et garde les touches indispensables à tout bon scénario bondien. James est plus sensible mais il reste un homme d’action, chic, parfois glamour et avec une pointe d’humour. Il aime toujours les femmes et n’hésite pas à se jeter sur une Monica Bellucci encore un peu fragile mais d’une sensualité presque féerique. N’oublions pas le cœur du scénario, cette touche de surréalisme indispensable pour nous pousser au fond de notre siège et rêver de la vie de Bond. Un personnage trop réaliste ne serait plus un personnage de fiction et l’imaginaire de cette saga s’en verrait terni.

Mais alors où est le point négatif de Spectre?

Il faudrait parler d’une faute de goût en réalité. Il s’agit bien de ce qui pousse une grande partie de la gente masculine à courir voir un Bond, la pouliche de luxe aventurière. Le rôle est joué mais pas assumé par Léa Seydoux qui déçoit. Nous n’allons pas passer par quatre chemins, Léa est un peu ce truc qui te gratte le nez alors qu’il est impossible de le toucher, c’est dérangeant et extrêmement agaçant. Elle n’assume clairement pas le rôle de James Bond girl et n’offre aucun relief à son personnage. Sans pour autant tomber dans la critique facile du mec qui pense que cette fille est pistonnée par papa pour jouer dans ce film, une chose frappe, son jeu est en décalage. Léa Seydoux a oublié l’une des caractéristiques maîtresses de toutes vraies James Bond girl, elle doit nous séduire ! Alors franchement lorsque l’on voit une fille pâlichonne qui est impressionnée par un Daniel peut-être trop puissant, on se pose une question. Cette fille est trop normale et bien loin de son rôle d’héroïne.

léa-seydoux-james-bond-spectre-007-effronte-james-bond-girl-03

James Bond est encore trop sexiste et ça lui donne un petit côté ringard, il faut l’avouer.

Il séduit une Monica Bellucci parfaite dans son propre rôle de femme mature devenue objet fantasmé et une Léa Seydoux, faible qui tombe dans les bras du premier prince charmant qui la sort de son château perché dans les montagnes. Il est temps de voir aux cotés de James une vraie Femme, celle qui peut lui rentrer dedans et lui causer quelques problèmes. Une femme, une vraie, qui apporterait à un James en difficulté tout le soutient d’une complicité explosive.

2,801 total views, 1 views today

Related Posts