Agnes Saal

Liberté, égalité, solidarité ! #CharlieHebdo

by • Jan 07, 2015 • Le CrachoirComments (1)3438

Français, de toutes religions,  l’heure est grave.
Liberté, égalité, solidarité !

Le mercredi 07 janvier 2015, des individus (ne les qualifions pas) dépourvus d’humanité ont attaqué la liberté  de chacun d’entre nous. Ces premières lignes vont résumer l’état d’esprit de tout ceux qui ont suivi cette actualité et empreints de bons sens :

Nausées, écœurements, violence morale, viol, agression, indignation, enculés, animaux : Tuez-les ! (respiration et analyse)

2015, nous sommes capables d’être connectés à tous types d’instruments, nous discutons à 50 en instantané, nous commandons nos relations de couple sur Tinder, nous envoyons bientôt des touristes dans l’espace mais nous sommes incapables de défendre ce pourquoi nos ancêtres se sont battus : nos droits et notre liberté.  

Où va cette France qui s’excuse pour les atrocités d’une minorité à qui l’on confie chaque jour nos droits ? Où va cette France qui pense que la liberté d’expression doit avoir des limites ? où va cette France où certains arrivent à justifier de tels actes ? où va cette France où chacun d’entre nous  développe une nouvelle manière de vivre par peur d’être attaquée ? Nous vous le demandons où est passée cette France, fière de ses valeurs et solidaire !

12 personnes ont laissé leur vie, 62, 5 millions d’habitants doivent être en deuils aujourd’hui. Liberté, égalité, solidarité.

62,5 millions d’habitants doivent se relever, réapprendre que seul on avance, mais la victoire se gagne en groupe.
Se cacher derrière d’éternels propos racistes est la solution de facilité. Arrêtons de passer des journées à se montrer du doigt quand nous ne sommes pas en train de nous reluquer le nombril. Honorons un pays qui accueille sans compter et rendons-lui les couleurs vives de son drapeau autour d’une cohésion populaire qui n’acceptera plus qu’on attaque ses compatriotes ! Une nation qui soutiendra sa police quand il le faudra, une nation qui arrêtera de perdre du temps à chercher un bouc émissaire ou à justifier la barbarie !

La barbarie ne se justifie pas, elle se condamne et s’exécute.

Ce temps perdu à chercher des explications, à diviser au nom de la religion, doit être investi dans le rassemblement de tout ceux qui ne tolèreront plus de tels actes. Si chacun aujourd’hui avait le courage de s’exprimer, d’ignorer ces meurtriers mais d’honorer les morts, nous réaliserions ce petit pas pour l’homme mais grand pour l’humanité . Si l’on arrêtait de diffuser sur internet les images d’un homme, sans doute père de famille, dont on vient d’ôter la vie et que nous les remplacions par des hommages, voilà la plus belle des réponses à donner à ces meurtriers. Dans ces joutes verbales où chacun y va de son explication, ces hommes font de nouvelles victimes, ils nous font perdre notre identité nationale, ils tirent des coups de feu sur la démocratie.

La rédaction de l’effronté rend hommage aux 12 personnes qui ont perdu la vie ce jour, aux 62,5 millions de français victimes collatérales de cet attentat.

France relève-toi avant qu’il ne soit trop tard, ton arme est ta démocratie alors ne la laisse pas dans les mains de terroristes.

Sache #charliehebdo que #jesuischarlie !!

3,471 total views, 1 views today

Related Posts