Supporteur Marseillais : Ce que le foot fait de plus con !

by • Sep 23, 2015 • Le CrachoirComments (0)2608

A-t-on réellement regardé un match de football ce dimanche 20 Septembre lors de la rencontre OM – OL ? La question mérite d’être posée tellement le spectacle était loin de celui d’un match de foot… Insultes, fumigènes et bouteilles de bière sur la pelouse, match arrêté et CRS déployés sur les abords du terrain. Que dire de la violence de cette marionnette pendue à un poteau érigée spécialement pour la venue de Matthieu Valbuena au Vélodrome ?

Si la bêtise portait un nom, on mettrait une pièce sur Commando Ultra’84, Yankee ou encore Dodgers et toute cette connerie s’unirait dans un stade qui s’appellerait : Le Vélodrome. Ceux que l’on surnomme supporteurs, qui sont au mieux des débiles, au pire des truands, ont gâché un spectacle qui se devait d’être beau. Dire que le Vélodrome accueille le plus beau public de France est une bêtise absolue. La tête de Matthieu Valbuena était mise à prix dans une ambiance irrespirable. Entre sifflets et agressions, cette volonté de régler ses comptes a pourri le spectacle. On entend encore pleurer les supporteurs marseillais suite à l’expulsion d’Alessandrini mais se sont-ils rendu compte de la clémence de l’arbitre monsieur Buquet lors de la charge du défenseur central Karim Rekik à la 20e minute. Jamais il n’aurait dû terminer cette rencontre.

Aulas sort de ses gonds lors de l’égalisation de ce même Karim Rekik mais peut-on vraiment lui en vouloir cette fois-ci ? Ce joueur n’avait plus sa place sur le terrain. Les joueurs ont leurs part de responsabilité dans ce gâchis mais n’incluez pas Matthieu Valbuena ou les autres joueurs de l’OL qui sont restés irréprochables durant toute la rencontre. La bêtise était encore ailleurs… Dans les tribunes pour être plus précis et avant-tout dans la tribune présidentielle. Je suis encore sur le cul lorsque que j’entends le président de l’OM, Vincent Labrune, s’écrier au micro de Canal+ :

Il y a un stade formidable, une ambiance formidable. Et il y a eu malheureusement des faits de jeu qui ont conduit à un ou deux dérapages, c’est vrai. 

Public formidable vous avez-dit ? On fera comme si nous n’avions pas entendu ! C’est donc des faits de jeu ou encore monsieur Buquet qui sont à l’origine des dérapages. La vérité est que monsieur Labrune a peur de son propre stade et surtout de ses supporteurs. Tout le monde n’a pas le courage et le cran de monsieur Leproux que voulez-vous. L’analyse de monsieur Labrune est complètement surréaliste et désuète. Frôlant même parfois le foutage de gueule…

Moi, je prendrai mes responsabilités en tant que président, et je veux que tout le monde les prenne à la Fédération, à la direction de l’arbitrage, et à l’Olympique Lyonnais également.

Vos responsabilités auraient-été tout simplement de dire que vous êtes impuissant devant tant de bêtise et que la fête était gâchée par une poignée de supporteurs écervelés ! Au lieu de cela vous mettez tout le monde dans le même panier avec une sacrée dose de mauvaise foi. Pourquoi ne pas dire que c’est en recrutant Valbuena que l’OL a mis le feu aux poudres… De son coté Aulas en traitant monsieur Labrune de “Guignol” remet de l’huile sur le feu alors que la situation demandait un vent d’apaisement. Ce jeu de petites phrases entre dirigeants ne facilite pas les choses.

Bref, le football vient de se donner en spectacle et d’offrir ce qu’il fait de plus con : le supporteur marseillais.

2,631 total views, 1 views today

Related Posts