Bar Les Poupées Russes. Lyon 2.

by • Oct 20, 2016 • LifestyleComments (0)8340

Les Poupées Russes.

Hello les Lyonnais ! 

L’Effronté a décidé de vous dévoiler ses bonnes adresses de la capitale des Gaules. (On passe notre temps à manger, boire et sortir, autant que ça serve à quelque chose !) On consacre notre première chronique au bar des Poupées Russes dans le 2ème arrondissement.

Nous nous étions donné rendez-vous, Louise et moi, dans un bar à vin pour notre afterwork potin hebdomadaire. L’ambiance était un peu guindée, le vin trop cher pour ce qu’il était et nous étions entourées de trentenaires overdressed accros au fooding branchouille. Bref, rien d’exceptionnel.

« Dis ? Tu crois qu’un jour on sera comme ces gens boring qui se regardent dans le blanc des yeux autour d’une planche de charcuterie corse ? »

« Je crois pas non. C’est ce qui arrive quand tes mômes t’ont volé toute ta joie de vivre comme des petits détraqueurs. »

Nous décidons donc de vivre pleinement notre belle jeunesse en allant prendre l’air, c’est à dire fumer une clope debout dans le froid.

« Tu me files une blonde s’il te plaît ? »

« Ben attends, moi j’en ai pas des clopes ! »

« Quoi ? »

Oh merde ! Voilà que je me fais engueuler. Acte manqué impardonnable. Les serveurs serviables nous indiquent bien le bureau de tabac le plus proche mais il se trouve que ce n’est pas vraiment la porte à côté. Il est déjà 21h. Les buralistes ont fermé boutique. Pleines de courage et en manque de nicotine nous décidons donc d’écumer le deuxième arrondissement lyonnais à la recherche de cigarettes.

Nos pérégrinations nous mènent devant un bar à l’éclairage coloré où, ma foi, l’ambiance semble festive. Louise tente sa chance, entre et demande au barman si, à tout hasard, il ne vendrait pas quelques paquets de blondes. Réponse positive du jeune homme qui, non content de mettre fin à notre sevrage tabagique, nous offre de bon coeur deux shooters de Jack Daniel’s à la cannelle. « Mais c’est super bon ! » Oui. En vrai. C’est super bon. Du whisky gratuit, des cigarettes, une déco originale et des gens cools… que demande le peuple ? Et c’est d’un commun accord que nous investissons les Poupées Russes, ragaillardies par le whisky aux épices et la sympathie du personnel.

 

img_3326

 

Le barman, grand prince, s’empresse de nous concocter deux Spritz, qui ne sont pourtant pas à la carte et de nous désigner une table au fond de l’établissement, toute indiquée pour nos échanges de ragots. Notre premier cocktail à l’Apérol est rapidement suivi d’un deuxième lorsqu’une demoiselle nous propose un photocall au Polaroïd. Nous nous plions à l’exercice de bonne humeur et de bonne grâce en piochant parmi les accessoires proposés pour égayer notre cliché et cacher un peu nos gueules. Un pola chacune en souvenir de cette soirée. Les compliments en prime malgré le fait qu’on soit bien moches sur les photos. Ça fait toujours plaisir.

 

img_3328-copie

 

Quelques degré d’alcoolémie plus tard, nous voilà en train de bavarder joyeusement avec un videur bonhomme et souriant et un barman à la conversation aussi agréable que son physique. Nous apprenons alors que l’endroit est ouvert jusqu’à 3h du matin, ce qui peut s’avérer très utile. La conversation allant bon train, nous nous voyons offrir 2 shots de Jack de plus. On ne dit jamais non à un shot de Jack. Bien décidée à mettre à l’épreuve notre barman et son foie, Louise commande un cocktail sur mesure comme on crée un parfum. Gin ou vodka. Acide. Pas trop sucré. Avec des notes d’agrumes et de fruits rouges. Et voilà qu’un instant plus tard, je me retrouve à agiter moi-même un shaker chromé sous le regard amusé du serveur devant mon manque flagrant d’efficacité à secouer des formes oblongues remplies de jus. Bref. En un clin d’oeil nous sommes assises au bar devant deux délicieux cocktails préparés spécialement pour nous. Bien joué !

 

img_3328

 

ET EN PRIME il y a des crochets sur le bar qui permettent d’accrocher son sac à main, ce qui, les filles peuvent en témoigner, est un véritable luxe. Le jury a donc décidé de leur attribuer un point bonus. On les applaudi bien fort !

La soirée est agréable, mais il commence à se faire tard, et en plus comme on dit « c’est pas tout ça mais moi je bosse demain ! ». Nous nous séparons donc en jurant de revenir au Poupées Russes où l’on nous sauva héroïquement du froid et de la soif avec une atmosphère vraiment chaleureuse et des cocktails sympas. Vous pouvez dire que le hasard fait bien les choses, moi je préfère croire au destin.

 

14370165_1815907058640607_2332788571360381222_n

LES POUPÉES RUSSES

15 Rue Mercière

Lyon 2

06 20 52 19 00

OUVERT TOUS LES JOURS JUSQU’À 3H

RETRANSMISSION D’ÉVÉNEMENTS SPORTIFS

 

16,715 total views, 2 views today

Related Posts