TGIF – THANKS GOD IT’S FRIDAY | Grands-parents connectés

by • Sep 16, 2016 • T.G.I.F.Comments (0)7564

Salut les coquins,

Nous voici proches de la fin de semaine et une question primordiale nous brûle les lèvres: est-ce qu’il va faire beau pour ce dernier week-end de l’été 2016 ?

Non, nous allons avoir un temps de merde. Comme ça on viendra pas nous faire chier avec un éventuel été indien ou je ne sais quoi.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, le hashtag #endlesssummer avec des photos insupportables filtrées à souhait va entrer en hibernation jusqu’à septembre prochain.

D’humeur exquise et pas ingrat, je tiens à vous remercier du fond du coeur pour vos nombreux messages et témoignages suite à mon petit pamphlet sur NRJ12 la semaine dernière.

Comme j’aime être flatté et brossé dans le sens du poil, j’ai drôlement apprécié vos encouragements, vos compliments, parfois même accompagnés de gémissements coquins et de trémolos dans la voix.

Surtout, cette petite sortie autobiographique très peu romancée nous a permis de faire flamber le trafic sur notre site. C’est bien dommage qu’on n’ai pas réussi à trouver le moyen de gagner un peu de blé avec ce site, auquel cas vos clics m’auraient payé une semaine dans un ping-pong show de Pattaya.

Comme on dit chez nous, coeur avec les doigts.

J’étais tellement fier de ma prose que j’aurais aimé qu’elle reste sur la toile ad vitam aeternam et que mes hypothétiques futurs rejetons soient bluffés par la prestation de leur vieux père pendant ses années folles. Malheureusement pour ma postérité, mes couilles ont drôlement rétréci et la peur des représailles a eu raison de tout ça.

En clair, l’article de la semaine dernière est désormais en privé et son accès est verrouillé par code d’accès (que je peux fournir en échange de photos de femmes nues ou de plans pour de la drogue pas chère).

Parce que même si NRJ12 reste une “petite” chaine, que le Mad Mag ne se rapproche pas forcément de Bouillon de Culture et que finalement je dis ce que je veux, j’avais pas très envie que les grands pontes de la chaine tombent sur mon petit pamphlet et qu’ils finissent par m’en foutre plein la mouille, en direct, à une heure de grande écoute, sans que je puisse leur répondre.

Bref, j’ai mouillé les couches et j’ai supprimé le bazar par pure lâcheté physique et intellectuelle.

Attention, j’ai cédé un petit peu par manque de couilles, mais aussi sous une pression familiale étouffante.

Ma grand-mère, 87 ans au compteur et, il faut le dire, toujours prompte à me porter aux nues auprès de son amicale des anciens nazis et collaborationnistes de Cannes la Bocca, est tombée sur ce site, et donc sur les vulgarités écrites par le cerveau malade de votre serviteur.

Non seulement elle a découvert que je disais le mot “puceau” à la télévision, mais elle a surtout vu qu’écrire des immondes saloperies n’était pas forcément pour me déplaire.

Outrée et au bord du malaise, elle m’a d’abord envoyé un mail dès dimanche soir pour me dire: “Cher Adrien, je viens de tomber sur un site Internet sur lequel tu sembles écrire des chroniques. Appelle moi quand tu as 5 minutes pour qu’on en parle. Bonne nuit”. 

A la lecture de ces quelques mots, j’avais compris que ça allait salement chauffer pour ma gueule et que concernant l’héritage, c’était plus ou moins cuit.

Tentant tout de même de rattraper tout ça avec une petite négociation, j’ai pris mon GSM la queue entre les jambes pour faire amende honorable auprès de la Chef de famille.

J’ai beau avoir 30 piges et une gueule bien ouverte, je me suis fait défoncer allègrement. Ni mes justifications douteuses, ni mes jérémiades, ni ma tête de chien battu ne m’ont sauvé.

Pour la faire courte, ma grand-mère est une geek qui passe 14H par jour sur son ordinateur à faire tout un tas de trucs. Evidemment, mon cousin et moi faisons office de hotline une bonne dizaine d’heures par an mais globalement elle assure.

Il y’a deux ou trois ans, elle avait poussé le vice jusqu’à se créer un compte Facebook.

Mon cousin, que je remercie en ces lignes, m’avait d’ailleurs téléphoné pour me prévenir.

– Tu connais pas la dernière ?

– Non je t’écoute ?

– Mamie s’est créée un compte Facebook !! Je te suggère de faire le nécessaire rapidement avant qu’elle ne tombe sur les photos où tu ranges tes couilles dans des coupes de champagne et celles où tu dors contre un Renault Traffic sous la neige…

– Nom de Dieu merci, je vais tout foutre en privé oui. Quant à mamie, je vais la bloquer immédiatement.

Et je l’avais donc bloqué pour pas qu’elle puisse voir que le petit-fils prodige, bien souriant et bien élevé, se rinçait la glotte à un niveau professionnel et parlait plus mal que Jean-Marie Bigard, qu’elle considère par ailleurs comme l’incarnation terrestre de Satan, Belzébuth et Jean-Luc Mélenchon.

Et je ne sais pas pourquoi mais, la semaine dernière, dans un élan d’optimisme bête, j’ai débloqué mère-grand, me disant qu’elle ne devait plus aller sur Facebook depuis un bon moment.

C’est donc la connerie que j’ai fait ce jour là, puisque c’est évidemment par ce biais qu’elle est tombée sur mon petit texte.

Quand je l’ai appelé, je pensais encore pouvoir rattraper la situation. Encore un élan d’optimisme très vite douché:

– Oui Adrien, je voulais te dire que j’étais tombée sur un site extrêmement vulgaire sur lequel tu tiens manifestement une chronique. Je dois bien te dire que je suis outrée. 

– Mamie ? Ah… Oui effectivement. En fait je t’explique, c’est un site que l’on a monté avec des copains et…

– Ah parce qu’en plus tu as monté ce site ? Ah ben mon vieux, je te félicite pas !!! Et donc aujourd’hui quand on est jeune et qu’on veut être à la mode, on doit être vulgaire ?

– Non pas forcément, mais là c’est un peu l’ADN du site en fait… On se veut un peu énervé.

– Non mais enfin quand même !! Moi qui parle de toi à tout le monde en disant que tu es intelligent, profond, raffiné… Oh bah quelle déception alors ! Pas une ligne sans lire “couilles”, “bordel”, “fait chier” ou “connard” !!! Ah non, vraiment, mais quelle horreur ! Je me suis dit “Mais enfin ce n’est pas le Adrien que je connais !”. D’autant que tu t’amuses à rabaisser des plus faibles que toi, ce qui n’est vraiment pas très chrétien.

J’ai failli lui demander si les croisades et le fait d’enculer des petits garçons étaient bien plus chrétiens mais j’avais déjà perdu assez de points dans la course à l’héritage. Et en plus j’ai horreur de blasphémer.

Je vous fait pas tout le dialogue mais grosso modo j’ai pris bien cher et mon leadership dans la hiérarchie de ses petits-enfants préférés en a pris un gros coup sur la gueule.

Au début je me suis dit que j’avais quand même pas de bol et que j’étais le seul mec dont la grand-mère de 87 ans avait un compte Facebook lui permettant de surveiller les faits et gestes de ses rejetons.

Il faut dire que la mienne est quand même spéciale puisque, de temps en temps, elle m’appelle sur Skype pour qu’on puisse diner en tête à tête chacun derrière notre écran. Une fois, elle m’avait même envoyé un texto en me disant “Tel un albatros s’envole ce SMS gratos”. 

A pleurer de rire.

Mais enfin merde, pourquoi les vieilles dames ont-elle déserté les aiguilles à tricoter et les cahiers de mots croisés pour un iPad ??

Il y’a 3 ou 4 ans, l’iPad était le cadeau best-seller des pots de départ à la retraite et de fêtes des grands-mères.

– On lui offre quoi à la vieille ?

– Un iPad, comme ça on lui installera l’application du Figaro et de la chaine Voyages, ça l’occupera.

C’était les prendre pour des cons. Après effectivement 2 ou 3 heures de formation pour leur expliquer comment leur nouvelle prothèse marchait, les vieux ont bien compris tout ce qu’on pouvait faire et viennent désormais marcher sur nos plates bandes et nous espionner sur ces espaces que l’on croyait à tort réservés aux jeunes.

Et si cette nouvelle génération de grand-parents connectés avait signé l’arrêt de mort des caniches et des clubs de Bridge ?

Je vous laisse réfléchir là-dessus.

En attendant je vais m’assurer d’avoir bien bloqué ma grand-mère si je veux pas faire une croix définitive sur le magot familial.

Et puis concernant NRJ 12, je crois que je vais pouvoir remettre l’article en ligne. Maintenant que Afida Turner montre sa chatte sur le plateau de la même émission que moi, je pense qu’ils auront déjà assez de boulot avec le CSA.

TGIF les copains.

16,608 total views, 2 views today

Related Posts