Pente-raide-Jeremie-Heitz-La liste

Teaser ‘La Liste’: du ski à la verticale!

by • Dec 04, 2015 • WILDComments (0)3571

Jérémie Heitz, le nouveau virtuose du ski de pente raide nous présente l’évolution de sa discipline dans son film ‘La Liste’.

Au sommet de la pente, c’est ambiance « basejump »! Y’a pas le choix, faut se jeter dans le vide!

Jérémie Heitz a décidé de repousser les limites sur des pentes raides historiques pour nous présenter son sport… Dans son film ‘La Liste ‘, qui sortira à l’automne 2016, Jérémie veut retracer l’histoire du freeride en pentes raides, montrer l’évolution des techniques et du matériel. 

Il a choisi quinze sommets du Valais de plus de 4000 m, parmi les plus pentus, comme le Cervin. Le freerider valaisan a voulu montrer l’évolution du ski sur les pentes à plus de 50 degrés. Pour ça, il a rencontré les légendes de ce sport, les premiers à avoir skié ces lignes et apprend de leurs expériences. “Aujourd’hui, le matériel nous permet de skier presque tout droit là où, à son époque, il devait faire deux mille virages», explique Heitz…  

On parle vraiment de pentes extrêmes, où la plus petite erreur ne pardonne pas. Le résultat est juste dingue! Regardez la vidéo ci dessous (teaser du film ‘La Liste’)…  Vivement la sortie du film!

La pente raide, qu’est ce que c’est?

En pente raide, y’a pas le choix.. faut se jeter dans le vide!

La pente raide c’est LA nouvelle discipline des fous de ski extrême.

Le ski de pentes raides, c’est un peu un mix entre l’alpinisme et le ski de randonnée. La seule grosse différence, c’est que les pentes remontées et skiées sont très très très raides… inclinaison supérieure 50°.

Alors on résume: un p’tit 50/55° de pente, un bon dénivelé de 600/700 m, des crampons, une corde, un piolet et une paire de coui***s. (expression qui utilise l’attribut masculin pour définir notre capacité à nous surpasser).

La pente raide c’est lorsque tu lances tes skis dans le vide en haut de la pente en te demandant à quel moment tu vas voir un bout de neige sous tes skis à la place du vide?? C’est lorsque dans certains passages tu es en limite d’adhérence des carres… C’est aussi lorsque tu te demandes qu’est ce que tu fous là… Ou lorsque tu te dis “Ah ouais, qu’est ce qu’on est bien ici!

C’est flippant, mais c’est juste addictif et vraiment incroyable!

jérémie-heitz-zermatt

portrait-du-ski-freestyle-jérémie-heitz

11181864_651204671646705_7896768516903828972_o

7,161 total views, 10 views today

Related Posts