Gros plan sur Rudy Gobert

Gros plan sur Rudy Gobert

by • Mar 26, 2015 • Coupé-DécaléComments (0)1755

Hello hello,

Cette semaine pas d’évènements majeurs à cadrer, du coup j’en profite pour faire un gros plan sur Rudy Gobert ! Hein ? Qui ?

C’est sûr que si vous ne regardez pas la NBA ou que vous ne vous intéressez pas au Basket, vous allez avoir du mal à savoir de qui je parle… mais justement c’est là tout l’intérêt de cet article, vous faire découvrir le Frenchy de 22 ans qui casse la baraque en ce moment aux Etats-Unis et plus particulièrement avec son club, le Jazz d’Utah !

Les résultats de Rudy Gobert alias Gobzylla

Pour sa deuxième saison en NBA, Rudy affiche des stats plus qu’honorables avec 7.6 points en moyenne, 8.8 rebonds, 2.3 contres, 1.2 passes décisives et tout cela pour 24 minutes de jeu par match !

Je vous vois déjà arriver… Qu’est-ce qu’il y a de si impressionnant pour qu’on en fasse un article ?

Tout simplement parce que Rudy Gobert ou Gobzylla est en train de réaliser un mois de mars stratosphérique et qu’il mérite qu’on parle de lui ! Le pivot a considérablement augmenté ses stats avec 10.8 points, 17.9 rebonds en 35.6 minutes de jeu par match !

En gros, 17.9 rebonds par match ça veut dire que le mec du haut de ses 2m16 est une sorte de spiderman et qu’il récupère tout ce qui ne rentre pas dans le panier !

La veille du Rising Star All-Star Challenge, la confrontation des « étoiles montantes » de la NBA, Rookies (première année NBA) et Sophomores (deuxième année NBA), je discutais en soirée avec un pote et je lui disais que ce serait Zach LaVine ou Andrew Wiggins le meilleur joueur de ce match…

Je me suis pas planté, ce fut bien Andrew Wiggins, mais mon pote m’avait annoncé Rudy Gobert ! Et franchement après avoir regardé le match… il aurait largement mérité ce titre ! Il a fini le match avec 18 points, 12 rebonds et 3 contres !

Sans se mentir, il ne l’a pas eu car c’est un Sophomore… et sûrement parce que c’est un Frenchy !

En plus de ça, le jeune Rudy a des ambitions, il a avoué il y a peu qu’il espérait devenir All-Star d’ici cinq ans !

Bref gros potentiel dans ce joueur et ce qui est beau, c’est que s’il continue sur sa lancée, on aura plus besoin de faire des courbettes à cette grosse merde de Joakim Noah pour l’avoir en sélection Nationale ! Ce sera Ciao Pantin et bienvenue Gobert !

D’une manière plus générale et si on parle de son équipe, le Jazz d’Utah est une équipe moyenne qui se trouve à la 11ème place de la conférence Ouest… Avec 31 matchs gagnés pour 38 matchs perdus, pas de Playoffs pour cette année !

Les points forts de Gobzylla

La défense : Ses blocks sont spectaculaires et ses rebonds ressortent sur sa feuille de statistiques. Il est également à l’heure actuelle, le 4ème meilleur contreur de la NBA derrière 3 monstres dans ce domaine : Anthony Davis, Serge Ibaka et DeAndre Jordan !

Il faut également ajouter à sa panoplie défensive, le fait que le Jazz se porte mieux défensivement quand Gobert est sur le parquet. Outre John Wall et Paul Pierce (encore deux noms de qualités qui viennent résonner à côté du Frenchy), aucun autre joueur NBA ne peut prétendre à être aussi indispensable défensivement pour son équipe que Rudy.

Un atout offensif : Rudy Gobert n’est pas un scoreur mais c’est un excellent finisseur près du cercle, 63% de réussite aux shoots, 70% dans la restricted area. En plus de cela, il lit de mieux en mieux le jeu sur les pick&roll faisant donc de lui soit le dunker, soit le passeur !

Les points faibles de Gobzylla

Sa vitesse d’exécution et de déplacement : Il va falloir améliorer ces problèmes afin que Rudy développe pleinement ses capacités ! Le pivot doit prendre conscience qu’il n’est plus en Pro A mais bien en NBA et donc redoubler d’efforts pour atteindre le niveau qu’il commence à titiller !

Son jeu au poste : Rudy a un jump shoot qui est très friable à mi-distance, si il veut devenir un joueur qui frôle le complet, un petit travail de ce côté-là ne lui fera pas de mal surtout qu’il a un bon pourcentage sur la ligne des lancers-francs.

Un trophée dès la fin de saison ?

On peut déjà espérer qu’à la fin de la saison, il récupère un titre de meilleur défenseur de la saison ou encore une place parmi la NBA All-Defensive Team ou encore le trophée de la meilleure progression de l’année… Qui sait !

MIP ce serait top, le problème est qu’il est une fois de plus Sophomore… et qu’il n’est pas encore titulaire indiscutable chez les Jazz ! Je parierai plutôt sur une place parmi la NBA All-Defensive s’il continue à aligner des stats monstrueuses !

On continue à te suivre Rudy, Gobzylla ou encore Go Go Gadget aux bras !

4,012 total views, 3 views today

Related Posts