L'emmerdeuse | 1 an ma gueule !

L’emmerdeuse | 1 an ma gueule !

by • Dec 17, 2014 • L'EmmerdeuseComments (0)1428

Salut ! Stucru !

Jean-Michel jeux de mots bonjuuuuuur ! Je suis en forme, chaude comme une baraque à frites ! Les examens sont finis, les modalités du jour de l’an accomplies, les cours presque finis, bref la belle vie !

Si demain je me réjouis d’être la maitresse de maison pour mon dîner de Noël, d’accueillir les ravis de la crèche et de les voir sourire à la vue d’une réception fameuse, il y a bien quelque chose qui me tient plus à cœur que le reste..

Un an MA GUEULE ! Un an que je réussis chaque semaine à conquérir le cœur des plus féministes et des plus machos ! Comme dirait certains « Well done buddy » ou bien « De Dieu, cette semaine tu fais encore fort ! ». Certes ma plume est peut être grasse et lourde mais elle est honnête.

Je n’ai pas la prétention d’être une chroniqueuse de choc, et encore moins un écrivain en devenir mais quand on m’a gentiment proposé d’écrire une ébauche pour voir ce que cela pouvait éventuellement donner, je me suis prise au jeu et depuis je suis toujours là mon gars ! Même si j’écris avec les pieds, ça fait quand même son effet!

Après une rétrospective rapide sur mes quelques 50 articles (bah ouais ma gueule, l’inspiration tu l’as ou pas !) je remarque qu’une pointe d’amertume se dresse à l’égard de ce que j’appelle « les phallus en puissance » autrement dit les mecs. Je vous ai pourri mais d’une force ! Effectivement on peut se dire que ce n’est pas très fair-play, mais je vous emmerde !

D’ailleurs, après lecture de « la femme parfaite est une connasse » que l’on m’a plus ou moins offert (Parce que ce qui va suivre est un private joke : That’s life baby !) je dirais même plus que la femme parfaite est une emmerdeuse. True story. Sortir avec une emmerdeuse est une sorte de challenge quotidien, on vous renforce psychologiquement, on vous instruit, on vous pousse à bout, bref on vous rend meilleurs bande de cons !

Si la plupart d’entre vous me tacle ou me remercie d’ouvrir les yeux à la gente masculine, certains n’arrivent toujours pas à lire entre les lignes et c’est tant pis !

Au fil de cette année, j’ai débattu et défendu bec et ongle la position scandaleuse des gonzesses en tout point, le dîner de couple, l’infidélité, la condition féminine, la demande en mariage, la ponte de gosses enfin bref tous les malheurs d’une vie féminine en somme.

Mon entourage m’a d’ailleurs beaucoup servi d’inspiration pour vous faire rire chaque semaine, ma vie personnelle aussi (enfin passé un temps) et au final je crois que ce qui me plait le plus c’est de rire des mésaventures quotidiennes et de prendre les choses du bon côté.

Je tiens donc à remercier toutes les connes et tocardes que j’ai pu rencontrer cette année, les blaireaux (et je pèse mes mots)  mais aussi les personnes qui aujourd’hui font fondre mon soit disant cœur de pierre. (J’ai l’impression de recevoir le Pulitzer !). Il fallait de toute manière que je passe par là, si cette chronique décalée et effrontée marche plutôt pas mal c’est grâce à vous ! (J’ai toujours rêvé de dire ça).

Le personal branling étant terminé, j’ai hâte de commencer la nouvelle année et de vous en mettre encore plein la vue avec mes anecdotes et mes vérités crues. Vous savez dans la célébrité, il faut savoir rester humble, même si je croule sous les lettres d’amours et les compliments, je sais d’où je viens (Et d’Oyonnax… pas chouette!)

Si tomber amoureux rend con et vous fait fredonner Sensualité toute la journée (j’aime j’aime tes yeux, j’aime ton odeur…) ça me donne aussi l’occasion de pas vous louper !

Bien à vous,

Votre Emmerdeuse préférée.

2,818 total views, 1 views today

Related Posts