L'emmerdeuse | 1 an ma gueule !

L’emmerdeuse | 5 bonnes raisons de se faire larguer

by • Dec 03, 2014 • L'EmmerdeuseComments (0)2165

Mes camarades, je vous salue.

C’est en direct de la Sibérie, la goutte au nez, le bout du pif rouge  et les doigts congelés que je vous écris. (Notez la rime !)

Pour le plaisir de tous, l’emmerdeuse a de nouveau enfilé sa loutre et se la joue Roskoff’ parce que bon Dieu de bon Dieu, ça pèle dans ce pays ! Si bien évidemment j’insiste avec le champ lexical du froid, j’ai promis de réchauffer les cœurs cette semaine dans cette chronique à défaut de dormir dans votre lit !

La fin de l’année arrivant à grands pas, nombres d’entre nous, pauvres mortels, traversent des crises de couple, des remises en question et des ruptures (presque) consommées. Tout le monde tire la gueule dès le matin, parce que Madame a fait son baluchon et a claqué la porte en emportant sous le bras « Timy », le cochon d’Inde que vous aviez acheté pour vos un an.

Personnellement, mon lapin, je l’ai pris sous le bras la dernière fois que j’ai claqué une porte mais j’en ai également fait un manteau, comme ça j’ai mis tout le monde d’accord !

Enfin, bref, revenons à nos moutons ! Si en ce moment j’me la joue Mère Theresa en payant des cafés et en accordant le peu de temps que j’ai à des âmes en peine (de cœur) j’me suis quand même dit que je pouvais pas passer à côté de ça, et que par conséquent je me devais d’écrire sur toutes les bonnes raisons de se faire larguer. (Je sens d’ailleurs que je vais me faire fumer demain en cours et que je ne serai plus Lolotte la mascotte.)

Ce ne sont d’ailleurs pas des gonzesses qui sont venues essuyer leur morve sur mon dernier pull en cashmere mais plutôt des gros bras et des gros machos. Mais j’ai riiiiii ! Oh pétard ! D’en voir arriver certains, les yeux larmoyants et la queue entre les jambes en me disant tout tremblotant « Avec Cindy, c’est fini. »

Je commence toujours par féliciter la personne qui vient de se faire larguer et je me la joue grosse beauf’ en disant « tu connais le dicton : Une de perdue, dix de retrouvées ! » Non je déconne, ce genre de dicton c’est d’une connerie ! Enfin après l’avoir félicité, je lui demande tout même pour quelles raisons, la rupture unilatérale du contrat s’est produite.

Mes chers petits Messieurs, au lieu de vous adonner à des dîners pompeux et des pseudo vies professionnelles overbookées, il s’agirait de grandir ! Si sur le papier vous êtes de jeunes cadres dynamiques sur votre Vélov’, dans les faits, vous restez l’éternel teenage de 15 ans avec vos trois poils aux c*******.

On sait que vous avez besoin d’être flattés, chafouinés, pour redorer votre ego mais de là à passer vos soirées à chatter avec toutes les minettes (c’était Monsieur jeu de mots !) qui vous font les yeux doux, faudra pas venir pleurer. Je vous demande pas de remplacer ça par des parties interminables sur Candy Crush non plus, là vous cherchez vraiment la merde !

Si comme je le dis si bien, Madame a remis les affaires sur la boule et est repartie à Melun, c’est pas sans raison. Je vous suggère donc de retenir les 5 maigres points que nous les filles, vous accordons sur votre permis de conduite, afin de ne pas vous le faire retirer.

On s’abstient tout d’abord d’entretenir de pseudo relations d’ados avec la voisine du coin parce qu’elle vous trouve beau, ou avec la stagiaire de votre collègue. En d’autres termes, le portable, les textos, les e-mails avec un sexe féminin autre que votre mère c’est fini.

Il faudra par la suite, consacrer le peu de temps que vous avez à votre emmerdeuse. Eh oui, les soirées en boite de night sans surveillance, les dej ‘ avec Sophie votre binôme au travail, ce sera interdit et sévèrement puni.

Troisièmement, le moindre petit mensonge ou une transformation de la réalité à votre avantage est banni. Non vous n’étiez pas chez Jean-Mi, l’autre soir, on vous a géolocalisé ! Non cette fille qui tourne autour de vous, n’est pas une hystérique folle amoureuse de vous, simplement un plan cul toujours en pourparlers.

Enfin, assurer au plumard, parce que forcément, penser à faire l’hélicoptère ça fait rire un soir mais deux beaucoup moins…

Et pour finir, tenez votre parole. On sait que vous avez la langue bien pendue mais pas toujours dans les bonnes circonstances (Oh que c’est vulgaiiiiiire !). On aime la sincérité, la loyauté et l’engagement.

Pas de panique, s’il vous reste un point, il existe toujours des stages de récupération (pas chez la voisine hein !)

2,174 total views, 1 views today

Related Posts