L'emmerdeuse | 1 an ma gueule !

L’emmerdeuse | L’insouciance masculine

by • Jun 18, 2014 • L'EmmerdeuseComments (0)1863

Arrivée à la bourre au bureau, après bien trois heures de bouchons (toujours plus !) je me pose tranquilou  sur ma chaise en me disant, cool pas un chat, je vais me faire mon petit café, mettre la musique à fond et me prendre pour le patron. Raté. J’avais en effet oublié d’écrire pour vous mes petits cats ! On me pardonnera sans doute ce léger oubli mais vous savez, quand vous êtes une jeune cadre dynamique sur son vélov (enfin surtout dans sa Polo) parfois on ne peut pas penser à tout !

En revanche, dans cette vie à 200 à l’heure, et pas une minute à vous, nous les gonzesses, il nous arrive quand même de penser à notre bien aimé et de lui être dévouée, enfin la fin de la phrase reste pour la prose, faut pas déconner non plus. Toutefois, si nous le sexe fort, nous avons la faculté de faire deux choses en même temps, il en est autrement de nos minets.

« Ouais déso, pas le temps de t’appeler aujourd’hui j’ai passé une journée de dingue, j’étais en share sur l’ordi pendant que j’avais une conf’ call avec le Chili. » Mais bien sûr, on va t’appeler Obama bientôt ! Un texto en 2014, c’est gratos et c’est rapide surtout si vous avez un Iphone. Et pour ceux qui ont un téléphone cassé, vous avez la possibilité d’écrire en Messenger (et je ne cite personne !) On vous demande pas non plus 50 selfies par jour ni des appels intempestifs, mais le juste milieu, encore une chose absente de votre dictionnaire. J’me dis qu’on est quand même bien faite nous les gonzesses, quand on a le malheur de pas envoyer un « je pense à toi » on se prend un carton rouge.

Les mecs ont  été formatés avec une insouciance, que je les admire, moi qui suis-je m’en foutiste à souhait, j’avoue que je les envie. On a beau dire, même si on est des garces, les pires emmerdeuses du monde (d’ailleurs je pense avoir la palme d’or cette année, avec le nombre de « t’es chiante putain » que j’ai reçu.), on a un petit cœur qui bat là-dessous. C’est d’ailleurs là que nous sommes les plus fortes, on sait faire. Enfin on sait faire, on sait faire, c’est quand même à cause de ces mauviettes de mecs, qu’on a du inventer des stratagèmes plus fourbes les uns que les autres pour avoir un minimum d’attention.

Qui n’a jamais pris sa voix d’enfant pour que votre mec cède à votre requête, qui n’a jamais fait semblant de ne pas être jalouse pour lui faire payer très cheeeer l’addition plus tard ? Je le crie haut et fort que c’est ma spécialité, l’art du répondant et de la répartie, d’ailleurs je pense bientôt écrire un bouquin, histoire de montrer à ces petites femelles fragiles, comment prendre le dessus et se la jouer France Gall (résiste….blabla…oui c’est ma chanson préférée et je vous emmerde.)

Parce qu’il y en a marre ! Cette absence de culpabilité et de remise en question de ces saletés de mecs, de cette insouciance pré pubère, ils auraient mieux fait de garder leur duvet juvénile à la place, (euh non en fait je retire ce que j’ai dit, entre la peste et le choléra, à part choisir le vaccin…)

Je refuse de jouer le côté sensible et niaiseux à souhait, parce que ça se finit toujours en queue de poisson ces histoires. On donne tout gratos et après, on paie encore des impôts. La meilleure défense reste l’attaque mesdemoiselles. Continuez à assouvir votre peuple, votre mec, ne laissez rien transparaitre et  soyez un tyran hors pair, c’est comme ça qu’on gagne à être connu.

1,455 total views, 1 views today

Related Posts