Tidal, si Jay-Z l’a dit…

by • Mar 31, 2015 • Buzz, High-TechComments (0)1904

Depuis quelques jours la toile frissonne, bouillonne et se RT à grands coups de #TidalForALL, comprenez “Tidal pour tous”. Oui mais c’est quoi Tidal?

tidal_02

Tidal, le Spotify qui fumera ta data

Produit édité par la société Wimp, elle-même rachetée par M. Shawn Carter (Jay-Z) pour la coquette somme de $56,2 millions, il s’agit d’un simili Spotify/Deezer, à la seule différence qu’il offre un service “haute définition”, avec des contenus audios “sans perte audio”, ainsi que des vidéo (75.000 clips) et des playlists “d’experts”, tout ça pour environ 20 dollars par mois. Au total, la plateforme revendique 25 millions de titres.

A titre de comparaison, Spotify compte plus de 30 millions de titres et plus de 60 millions d’utilisateurs “actifs”, avec une qualité maximale de 320 kbps (ce qui est bien, mais pas top).

La vraie question posée par Tidal est donc : suis-je content de la qualité audio dont je dispose actuellement ? Et serais-je vraiment plus heureux en payant le double pour une qualité maximale ? Ayant travaillé dans une société spécialisée dans les signaux (notamment audio) et ayant eu l’occasion de discuter avec des professionnels du milieu, je vous donne la réponse : NON, sauf si vous avec un système audio de pointe et que vous l’utilisez dans votre salon pépouze dans le canapé sans dérangement sonore. Le FLAC (acronyme désignant le format sans perte proposé par Tidal) ne vous sert à rien.

Car si comme moi, vous écoutez Spotify ou Deezer avec des écouteurs – au bureau, dans la rue ou dans le métro – ou avec un casque Beats ou Parrot en bluetooth, alors je vous le confirme : le FLAC ne sert à rien.

Pour deux raisons.

UNE. La qualité moyenne de vos écouteurs (genre iPhone) et la “faiblesse” d’un signal Bluetooth détruiraient à eux seuls le signal de base, pur.

DEUX. Votre forfait de téléphone. Si vous êtes l’un des petits malins à avoir basculé vers une offre low-cost et sans engagement, vous avez un forfait data certes conséquent mais pas illimité… et malheureusement le FLAC pèse lourd. Comptez environ 5 fois plus que le même morceau en MP3 classique.

Enfin, notez qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Une société Française fait déjà dans le streaming “Haute Définition” depuis longtemps, elle s’appelle Qobuz. Cocorico.

 


 

Mais si Rihanna kiffe Tidal c’est que ca doit être bien?

Naïf que tu es. Alors oui, vous allez voir les Daft Punk, Cold Play, Nicky Minaj, Kanye “Dieu” West et consorts changer leur profile picture sur les réseaux sociaux pour une version Cyan avec les deux hashtags #TidalForAll et #MakeMusicHistory, mais dans le fond, ce projet n’a rien d’historique. Et ne croyez pas non plus la hype vous annonçant “la sortie imminente” du nouveau service de streaming révolutionnaire de Jay-Z… Tidal est disponible en Angleterre et aux États-Unis depuis le mois de Septembre 2014, et en France depuis le 10 Mars.

Oui mais jusqu’ici tout le monde s’en tape. Alors quoi de mieux qu’un coup de main de quelques potes avec quelques millions de followers?

Après tout un tweet ca mange pas de pain.

Oui mais certaines playlists sont géniales…

N’ayant pas pu tester, je me dois de faire confiance à ceux qui l’ont fait, et il semblerait que cela soit bien fait. À la manière des amis de Soundsgood.co, le web musical se meut vers un dictat du curator. Un Curator c’est quoi ? Simplement un mot guindé et tiré de l’anglais pour dire “expert”. La traduction française est “conservateur”, au sens du conservateur d’un musée.

Donc oui, si les curators sont bons, les playlists peuvent être intéressantes. Mais Spotify l’a vu venir et le propose depuis longtemps en éditant eux mêmes pléthore de playlists, avec un niveau en constante amélioration.

L’offre de Tidal suffira-t-elle a faire la différence ? Le temps le dira, et Jay-Z ne pourra pas se reprocher de ne pas avoir tout essayé.

1,949 total views, 3 views today

Related Posts