L'emmerdeuse | 1 an ma gueule !

L’emmerdeuse | Fais le beau sur tes réseaux sociaux

by • Mar 05, 2014 • L'EmmerdeuseComments (0)2135

Mercredi 5 Mars, Mercredi des cendres. L’emmerdeuse a toujours son poste. Ha ! Bah ouais le chantage paie toujours. Je vous passe les détails mais en tout cas, vu les millions de dollars que j’ai misé sur sa tête, il a fait le dos rond pour ma dixième.

Aujourd’hui après avoir passé ma matinée à geeker sur Candy Crush (oh molo, on se calme, vous aussi vous en êtes déjà à votre 45ème invitation rien qu’en 30 minutes.) j’ai reçu le texto d’une amie ( je garde son identité secrète sinon sa beauté va encore frapper après ce petit pamphlet) m’expliquant qu’un pauvre type a aimé l’album entier de ses photos de profil on facebook.

Pour agrémenter la petite histoire, il est d’autant plus, inconnu au bataillon. D’une part mademoiselle, on évite d’accepter à tort et à travers tous les garçons assoiffés de tes formes et d’autre part, c’est presque un appel au viol. Pire qu’un poke. Appelons un chat, un chat. A l’heure où notre vie est rythmée par ces conneries de Tinder, Facebook et Twitter, on se fait chauffer et « liker » par tout le monde et n’importe qui et surtout n’importe comment.

Je m’explique. Faire son petit marché comme ça pour trouver sa dulcinée, je trouve ça d’une beaufitude, ça c’est mon petit côté romantique. C’est pire que les chiens qui se reniflent le cul (Mamie, toi qui me lit tous les Mercredis, pardonne moi cette légèreté de langage, ma plume s’emporte.)

T.I.N.D.E.R, 6 lettres rimant avec branleur. Oui je le crie haut et fort, j’imagine le mec tout coquet qu’il est, un Mardi soir avec sa bière dans la main gauche et son cellulaire dans l’autre, la bave aux coins de la bouche à matcher la première blondinette avec une pause suggestive. Pauvre minet ! Et dire qu’ouvertement il propose ses services. Parce que oui, soyons honnêtes, on ne se jure pas fidélité et amour sur ce site.

Toute cette  technologie ça en devient une folie, au point même que personne n’a plus de secret pour personne. Samedi soir dernier en présentant un copain à une de mes amies, elle me dit toute mignonne « ah mais il m’a matché sur Tinder !! » SUPERBE. J’ai beaucoup ri et elle aussi, mais trouver son mec ou la nana d’un de ses friends. Moins drôle. Paradoxalement les infidélités sont cependant vite démasquées.

A côté vous arrivez à voir certaines exceptions, certes peut être déçues par la notion de couple aujourd’hui mais qui se défendent de croquer à ce fruit défendu de la baise virtuelle. Ils préfèrent sagement que ça leur tombe dessus. (Michel, si tu me lis, non je déconne, je dirais crapule, il se reconnaitra. Ahahaha.)

Bref à part renforcer votre réputation de pervers, de queutard, de chien de la casse (j’adore cette expression)…. Rencontrez-la inopinément à un rendez-vous pro, rejoignez vous à l’Antiquaire et laissez le reste faire. C’est comme ça qu’on a retenu l’attention de Roger, en lui parlant de Pinard.

 

 

1,395 total views, 3 views today

Related Posts