L'emmerdeuse | La révolution dans votre caleçon

L’emmerdeuse | La révolution dans votre caleçon

by • Dec 24, 2014 • L'EmmerdeuseComments (0)1935

Salut  mes petits lutins !!

Et c’est la classique phrase du «  J-1 avant Noël » ! Nous sommes donc partis pour le marathon de la bouffe riche et blindée en acides gras saturés. Si la plupart d’entre nous se réjouissent de fourrer leur dinde ou bien encore de mettre le petit Jésus dans la crèche pour fêter la naissance de JC, mon sujet de cette semaine a été du pain béni ! Et les galipettes dans tout ça ?

Je m’explique… Si votre vie de couple est rose, que les petits oiseaux chantent dans vos oreilles tous les matins, que l’haleine de votre dulcinée ne vous empêche pas de l’embrasser au réveil, cela ne dure qu’un temps. Outre le fait que votre compatibilité mentale et culturelle marche du feu de Dieu, si votre compatibilité sexuelle ne redonne pas la vue à un aveugle, « ça sent mauvais dans l’aiiiiiiiir » comme diraient Timon et Pumba. Soyons franc et honnête, la frigidité tue le couple.

Non messieurs, la frigidité n’est pas un mot féminin et loin de là ! On en connait des timides du kiki voir des empotés, et merde quoi…merci les soirées passées devant la télé à regarder l’équipe du Dimanche. Vous vous étonnez de commencer le Lundi sur les chapeaux de roue, d’être de mauvaise humeur ou de vous sentir fatigués. Le constat est clair : Vos phéromones sont au repos, votre adrénaline crie famine. Bref, le contenu de votre caleçon subit un lock-out.

On a beau se trimballer nue comme un ver dans le salon, vous crier d’une voix suave « Je vais prendre ma douche » avec une position lascive dans l’encadrement de la porte, vous restez de marbre. Alors oui, si l’Insta’Girl vous remue le caleçon et ce qu’il y a dedans, dites vous bien que vous ne serez JAMAIS son coup d’un soir ni même son cher et tendre ou alors je me fais nonne sur le champ.

Vous avez choisi votre nana avant tout pour son physique, parce que la légende de la beauté intérieure, on la connait tous.. c’est une légende. C’est votre gonzesse et pas Adriana Lima qui vous a hérissé les poils le fameux soir où vous dîniez des sushis avec du rouge dégueulasse (bah oui on est dans un restau’ japonais et pas un bar à vin !) On redescend donc deux minutes et on arrête de mettre plein de bave sur l’écran de son ordinateur en regardant la pub de Desigual, (elle viendra jamais dans votre chambre vous susurrer à l’oreille « La vida es chula »)

Ce que j’essaie de vous faire comprendre bande de mou du gland, ce n’est pas de faire le lapin et d’être opérationnel 7/7 et 24/24 comme SOS Médecins ni disponible comme un conseiller Pôle emploi, mais d’avoir la fougue et l’œil du Tigre comme Rocky !

Une vieille connaissance m’a beaucoup fait rire un soir en me disant «  tu sais moi j’ai déjà baisé avec des grosses, et détrompe toi, elles savent qu’elles ont du mal à baiser alors elles donnent tout comme si c’était la dernière fois. » Eh bah nom d’une pipe (ouuuuh l’expression qui tombe à pic !) mes petits gars, appliquez cet exemple à chaque fois que votre dulcinée vous demande de la faire frissonner !

On sait bien que vous êtes sacrément handicapés avec notre anatomie mais quand bien même, à force de vous renseigner (disons cela) sur Youporn, on devrait s’attendre à avoir Rocco tous les soirs dans le plumard ! Ehhhhh non. On se tape le vieux chippendale du coin.

J’avoue, je vous en mets encore plein la poire et je touche là où ça fait mal, j’attaque votre meilleur ami, le zizi. Toutefois, comme dirait mon père spirituel qui tient à garder l’anonymat, dans toute critique, il y a quelque chose de bon à prendre : Au lieu de vous abrutir sur des cours métrages de bas étage, allez plutôt donc lire la chronique de l’épineuse.

Et je peux vous dire que si vous suivez ses conseils, ce sera tous les soirs le festival coquin dans votre 180 !

Hasta siempre la revolucion!

3,103 total views, 2 views today

Related Posts