L'emmerdeuse | 1 an ma gueule !

L’emmerdeuse | Sportivement parlant

by • May 28, 2014 • L'EmmerdeuseComments (0)1502

Allons enfants de la patrieeeeeeeiiieuh, le jour de gloiiiiire est arrivéééééé (à prononcer en appuyant bien sur les mots !) ah notre chère et tendre Marseillaise ! Autant vous dire que c’est bien cette année qu’on la chantera le plus avec la fête du ballon rond dans presque deux semaines !

Effectivement en ce joli mois de Juin qui se profile, préparez vous mesdemoiselles à changer vos habitudes et à tirer un trait sur vos diners romantiques. Outre le fait que votre moitié est rarement présente pour diverses raisons (fondateur d’une multinationale, joueur expert de golf, ou champion du monde de levée de coude en équipe.) il le sera encore moins avec la coupe du monde de football.

En tant que bon macho qui se respecte, mon mec se prépare déjà à cet évènement, non pas en notant dans son agenda les matchs de la France mais, tenez vous bien, en complétant son album Panini ! Pétard, je suis encore tombée sur un sacré phénomène ! Enfin, le point positif dans l’histoire c’est que j’arrive un peu à le mater, comme les gosses, en lui promettant des images à coller s’il fait ce que je dis…Mouhahahah cette sensation de puissance, c’est presque jouissif ! Et encore mieux, quand je le vois assis en tailleur entrain de coller ses images sans un bruit, je me dis que je vais lui apporter son petit goûter et lui mettre un bavoir ! Quelle horreur !

Trêve de plaisanterie, l’heure est grave, enfin pour les vraies fillasses qui détestent le foot et le sport en général. Vous resterez des soirées entières sans votre moitié parti hurler et soutenir son équipe. C’est un peu un réserviste, il est présent mais il sait très bien qu’il a peu de chance d’aller sur le terrain. Il parlera foot, matin, midi et surtout le soir (Bah oui, le décalage horaire du Brésil, bande de courges !) avec des termes incompréhensibles, des noms inconnus au bataillon, des calculs et encore des calculs. De plus, tout prétexte est bon pour rentrer caisse le soir, « chéri fallait oublier la défaite. » ou bien « On a gagné, on a gagnééééé. »

Deux choses à faire, soit vous supportez et c’est tant mieux pour vous, on vous en demandera pas plus, soit c’est la gueguerre, et dans ce cas là, impossible de lutter, entre un ballon et vos nibards, sachez bien qu’il choisira toujours le ballon ! Pourquoi ? Parce qu’un ballon, on l’emmène où on veut, on le change quand il est crevé et surtout il ne parle pas !

Il existe cependant, une exception dans le monde du mascara et des talons, la meuf qui aime le foot. Non ce n’est pas une erreur de la nature, plutôt un cadeau du ciel pour certains, je vous dis pas non plus de vous peinturer la gueule à la gouache couleur drapeau français et porter un maillot de foot, NO WAY !

Ce n’est pas non plus une passionnée, mais elle a son équipe favorite, elle est capable de vous donner des noms de joueurs, de vous dire que la composition de l’équipe n’est pas fameuse, enfin bref elle s’y connait. Bon je vous l’accorde, quand j’ai passé mon premier Dimanche avec mon cher et tendre , et que je lui ai dit qu’on pouvait regarder le championnat anglais parce que je supportais avec ferveur  Manchester United, il a quand même vérifié ma carte d’identité pour s’assurer que je n’étais pas un keum.

Il y a même un jour où j’ai osé lui dire que le sélectionneur n’avait pas fait jouer Giggs et que j’avais trouvé ce choix peu pertinent. Remarquez maintenant que c’est lui l’entraineur, il risque plus d’être sur le terrain. Bref, voilà pourquoi on me surnomme Roger et que parfois je me dis que j’ai peu de féminité. Finalement, ca a du bon, maintenant je suis presque tolérée dans le cercle fermé des fouteux en soirée. J’ai mon petit verre, mon tabouret et je suis la plus heureuse.

1,158 total views, 1 views today

Related Posts