L’Elégante | Canicule et Style

by • Jul 01, 2015 • L’EleganteComments (0)2883

On suffoque, on transpire, et le moindre déplacement nous demande un effort surhumain, la canicule est là et bien là, et au cas où le phénomène climatique vous aurez échappé, il y a toujours un collègue bien intentionné pour vous marteler toutes les 5 minutes que “Bon Dieu, qu’est-ce qu’il fait chaud !”.

Canicule et bleu de travail ne font pas bon ménage

Mais pas de repos pour les braves, et ce n’est pas parce que la température ambiante nous donne des envies de nous vêtir de simples pagnes, que l’on doit abandonner toute décence. La difficulté est que, quand on bosse comme l’Elégante, dans un milieu où le costume-cravate est de rigueur pour les hommes, survivre aux températures estivales tout en conservant une once de dignité devient un combat de tous les instants. Ô joie des auréoles sur les chemises, pantalon de costume qui colle, et souliers de villes qui suintent…

Et même si votre Elégante se plie en quatre pour vous trouver des solutions vous permettant d’allier style et confort dans la mesure du raisonnable, il y a là un terrain où celle-ci doit s’avouer vaincue… Non Messieurs, je suis désolée, mais le bermuda n’est absolument pas business friendly, le port de la chemisette à manches courtes est punissable de la peine de mort en terrain professionnel, et la sandale est à bannir de l’open space…

La tenue de combat à adopter en temps de canicule

Peu de solutions s’offrent à vous hormis opérer quelques modifications en terme de textile et de couleur. La solution idéale est d’opter pour des couleurs plus claires, le noir tenant trop chaud et étant inadapté à ces belles journées ensoleillées et étouffantes. Bien évidemment, le costume blanc n’entre même pas dans le périmètre des débats. Au  niveau du textile, choisissez une laine très fine (laine mérinos 180 comme la robe d’avocat de votre Elégante, c’est le top, ça ne tient pas trop chaud dans les salles d’audience ! Bien que quelques confrères aient été surpris à plaider nus sous leur robe…).

Si après cela vous suez encore, dans ma grande mansuétude, je veux bien tolérer le port d’un costume en lin.

Pour les béotiens, le lin est un textile utilisé depuis Mathusalem, et dont la principe caractéristique est d’être un régulateur thermique et de permettre à la peau de respirer au travers du tissu. Malheureusement, il a aussi ses inconvénients, celui de vous faire ressembler à un vieux machin fripé en fin de journée… Mais comme dirait l’ami Aristote, entre deux maux, il faut choisir le moindre !

Enfin dernière option, abandonnez le costume, pour un style preppy décontracté, en associant un beau blazer et un chino en coton, plus supportables et moins lourds ! Et si votre patron vous cherche des noises en vous faisant remarquer qu’on n’est pas encore vendredi, suggérez lui d’installer la clim’ !

Chaleureusement vôtre…

 

7,723 total views, 2 views today

Related Posts