élégante-thsirt-t-shirt-message-conseil-mode-effronte-chronique

L’Elégante | L’Effronté revêt-il un tshirt à message ?

by • Jun 03, 2015 • L’EleganteComments (0)3717

Cette semaine la fashion police de l’Effronté a décidé de mettre en cabane sans permission de sortie les porteurs de tshirt à messages !

Ce phénomène, qu’on croyait oublié depuis la mode des tshirts publicitaires, a repris du poil de la bête, et d’aucuns considèrent ainsi qu’il a regagné ses lettres de noblesse et aurait à nouveau voix au chapitre.

Le problème c’est que le tshirt à message demande une certaine adresse, une subtilité, et un second degré dont bien souvent ses porteurs font cruellement défaut.

Dis moi quel message tu portes, je te dirai qui tu es

Votre Elégante a en effet dans le viseur ces tshirts aux messages douteux, aux inscriptions pleine de lyrisme et de poésie, qui ont très souvent attrait à la boisson, au sexe, ou aux deux.

Mais si ces accoutrements ne se prennent pas pour autre chose que ce qu’ils sont, à savoir l’apanage de consommateurs de bières à outrance, adeptes de langage HTML et code CSS, certains croient avoir touché du doigt la hype et être entrés au panthéon du style. Il en est ainsi de ces fabuleuses pièces de maître que l’on voit fleurir chez Rad ou Ohmybro – dont le fondateur lyonnais est sorti d’une téléralité, ce qui, on l’admettra sans peine, est rarement synonyme de bon goût – affichant sans complexe des locutions mélodieuses telles que « Seins tropez », « Tu pars où ? Je pars en couilles », « Je t’ai pas trompé, je me suis trompé » ou « Trou love »

Si l’Elégante n’a nul doute que certaines catégories féminines puissent trouver de tels atouts charmants, il n’en demeure pas moins qu’elle reste persuadée que toute demoiselle dotée d’un QI d’intelligence moyenne se posera quelques questions avant de donner son numéro de portable à l’intéressé.

On atteint carrément une autre dimension, lorsque le message est supposé – aux yeux de son porteur – lui permettre d’accéder aux catégories CSP +. L’Elégante s’explique : Non, porter un t-shirt « Jeunesse dorée » ou « Paris 16 » ne fait pas de vous de facto un nabab autour duquel les filles vont accourir comme autour de Dan Bilzerian.

Enfin, le summum est atteint avec le message se voulant intelligent ou spirituel, et qui dénote tout au plus d’une capacité d’introspection et de réflexion philosophique digne de Jean-Claude Van Damme « Je veux de l’extra dans mon ordinaire », « Pour vivre heureux vivons », « Jusqu’où peut-on aller trop loin ? »… Loin de passionner les donzelles, ce type de message ne parviendra qu’à faire lever un sourcil circonspect sur votre torse.

L’Elégante tient à vous assurer qu’aucun de ces messages n’est malheureusement de sa création, et que vous pouvez donc librement les acquérir sur le web, si le cœur vous en dit. Il va cependant sans dire que vous éviterez d’acheter la version marcel

5,343 total views, 2 views today

Related Posts