tu t'es vu quand t'as bu

L’épineuse | Tu t’es vu quand t’as bu

by • Apr 20, 2015 • L'EpineuseComments (0)3781

Précautions d’usage : monsieur ce que tu vas lire ne va pas toujours te plaire, mais crois moi c’est pour ton bien.

Happy Monday mes petits effrontés ! Ton épineuse te remercie pour ta fidélité et ton engouement sur ses filles faciles !
Nous le crions à chacun de nos articles le printemps est là et l’excuse des apéros semble aller de paire ! Soyons cependant réalistes, nous sommes une génération d’alcooliques non anonymes, fini la saisonnalité, nous n’avons pas attendu le soleil pour boire, le soleil nous permet uniquement de déplacer nos jolies fesses en terrasse ! Comment en sommes-nous arrivés là ? Tu t’es vu quand t’as bu ? c’est pour toi cette semaine !

Toutes les excuses sont bonnes !

Nos tendances apéritives ne sont pas en crise ! Si nous avons en grande majorité tous démarré notre vie nocturne cantonnée à des samedis soirs dantesques voilà que plus nous vieillissons plus les cuites sont récurrentes. Toutes les excuses sont bonnes pour faire passer une nuit inoubliable à notre foie ! La tradition du jeudi afterwork est véritablement en train de se transformer en des Afterworks quotidiens justifiés par le temps insupportable passé devant nos ordis ou en cours ! Finalement avec les soirées matchs, les soirées couples, les soirées potes, les soirées seuls (il faut s’inquiéter pour celles-ci), voilà que ta main s’est greffée à un verre de vin. Véritablement prolongement naturel du corps humain, le verre d’alcool est une tradition dangereusement irrésistible ! Nous voilà donc bourrés en toutes circonstances et la seule chose que nous nous mettons à faire pour y remédier n’est  finalement pas de baisser les quantités mais de se mettre “au sport”. Voilà donc un concept bien intéressant que d’accentuer les efforts physiques “sains” pour venir se convaincre d’être finalement toujours plus “malsains”. Oui mais voilà, les conséquences de ces soirées sur nos vies, nos comptes en banque et nos comportements sociaux sont tout de même aussi lamentables que notre gueule du lendemain matin.

Je fais pipi partout !

Cher toi, si madame a tendance à te reprocher ton manque de romantisme ou d’investissement il est vrai que bien souvent elle voudrait vivre avec la version bourrée de toi même. L’alcool te rend amoureux, et cela vaut aussi pour les célibataires ! Monsieur il va vraiment falloir travailler sur ça, tu ne peux pas indéfiniment déclamer un amour inexistant à chaque être féminin que tu croises ou que le répertoire de ton smartphone contient (est-il d’ailleurs vraiment si SMART?). Voilà que tes plans cul se transforment pour 3h en amour de ta vie et que tu ressens un besoin incontrôlable de recontacter l’ex que tu as jeté comme un vieux débris la semaine d’avant ! Problem is : le lendemain, l’amour est reparti après digestion de ton repas nocturne qui s’avère d’ailleurs être toujours la meilleure chose au monde que tu aies pu manger. Finalement voilà que l’on finit par boire pour oublier que nous buvons, malheureusement tes comptes en banque eux n’oublient pas ! Après avoir dépensé sans compter, car fait établi si la carte dit oui, voilà que tu passes ta soirée à visualiser des paiements acceptés (qui ne devraient parfois pas l’être), tu te rends très vite compte que chaque mois tu payes ton loyer et ton loyer de bar. Voici le test qui te raisonnera : le petit calcul simple sur 6 mois de tes dépenses en divers liquides et liqueurs VS le voyage que tu aurais pu te payer (attention test qui peut s’avérer extrêmement douloureux).

Allez je te le concède madame ne fait pas mieux, elle ajoute en plus à tout cela une tendance canine que l’on connaît toute ! Quand madame est bourrée voilà qu’elle fait pipi partout et en plus ça la fait rire !

Sortez couverts, soyez ouverts, mais bien élevés…

NB : ton épineuse écrit la majorité de ses articles, verre de vin en main de là à dire qu’elle fait pipi en même temps, il n’y a qu’un pas (non ton épineuse n’est cependant pas fécale).

Sinon tu peux toujours lire ma dernière chronique : Filles faciles

13,252 total views, 4 views today

Related Posts