L'emmerdeuse- Manipule-moi-chronique-effronte

L’emmerdeuse | Manipule-moi.

by • Jan 21, 2015 • L'EmmerdeuseComments (0)1732

Hmmmm salut toi. (Voix suave en sortie de douche.)

Si le Lundi de cette semaine a été proclamé le jour le plus déprimant de l’année par une étude encore stupide, je crois que pour une fois, elle a été vérifiée par mes bons soins. Temps de merde, gens insipides et sans saveurs, professeure de droit social pour mes gentils petits camarades pendant 1h45. Bref, tout pour rentrer chez soi et se foutre une redif’ de faites entrer l’enculé (vous savez, siiiii, Hondelatte, les tueurs en séries, France 2..) la main dans le caleçon.

Si tout le monde déprime et qu’il faut être solidaire (Maman nous l’a assez répété, il y a pire que soi.) toute morosité est envolée et chacun a repris du poil de la bête ou a pris la bête tout court. Ce bon vieux Desproges nous le répétait assez (et attention, Desproges sera partout !), les femmes et le Bordeaux ce sont les deux seules raisons de survivre. J’enlèverai les femmes moi, elles sont casse pieds et même surtout manipulatrices.

C’est grâce à ce cher Edouard (j’ai changé le nom comme dans les enquêtes criminelles pour éviter le crime passionnel…) que cet article sera brillant de critiques sur les gonzesses une fois de plus. Ayant subi quelques déconvenues avec sa target du moment et je peux vous dire qu’elle était sans doute la plus bonne que la plus bonne de vos copines, c’est avec affront qu’il m’a dit et je cite « elle reviendra me manger dans la main cette biatch ».

Si les filles sont nées pour chougner et être malheureuses avec les garçons, je dirai quand même qu’elles ont un avantage, la manipulation. Si les garçons pensent avec ce qu’il y a dans leur caleçon et uniquement, déso’, les filles sont des petites malignes. Certes, sévèrement burnés pour certains mais QI d’une huitre pour l’ensemble de la gente masculine, vous savez quoi ? Moi les huitres je les mange.

Ce qui va suivre, choquera l’opinion  des jupes courtes et des mascaras waterprout. Je pense que les filles font tout par intérêt et qu’elles sont dépourvues de sentiments. Je m’en fiche je me sens pas concernée, j’aime pas les filles et je raisonne encore moins comme elles, je suis pire.

La garce et manipulatrice vous jettera du jour au lendemain parce qu’elle aura trouvé un pénis plus adéquat, une bagnole plus grosse ou bien un PEL attractif.

Soyons réalistes, une nana ne reste pas avec un mec moche parce qu’elle l’aime. Oh foutaise, si vous avez plus le sosie de Jean Claude Dus que d’Alain Delon, posez vous la question mais surtout vérifiez vos comptes Off-shore ! Quant aux garçons un tantinet potable, si cette garce vous ignore depuis bientôt deux semaines, elle est sûrement allée vérifier si l’herbe était plus verte ailleurs pendant que vous lui laissez le 30ème texto de la journée. Et c’est comme ça qu’on vous manipule comme une vulgaire peluche…

En somme on peut dire que les gonzesses sont toutes des S******* sauf Maman bien sûr.

Cette satire du sexe faible nous montre que finalement cette bonne gueguerre entre les machos et les pétasses c’est un peu comme le serpent qui se mord la queue. C’est sans fin.

Je terminerai donc simplement ce pamphlet par cette citation de feu Desproges : Plus je connais les hommes, plus j’aime mon chien. Plus je connais les femmes, moins j’aime ma chienne.

3,727 total views, 1 views today

Related Posts