Pull noué épaules / Pull sur les épaules

L’Elégante | L’Effronté met-il son pull sur ses épaules ?

by • Apr 22, 2015 • L’EleganteComments (0)8162

L’Elégante s’en revient d’un week-end à Deauville (3615MYLIFE), et outre avoir humé l’air marin et s’être remplie la panse de fruits de mer, elle n’en a pas pour autant oublié son sacerdoce modistique.

J’ai en effet été à deux doigts de lancer la pince de crabe, que j’avais pourtant mis tant de temps à décortiquer, sur un énergumène débarqué dans le troquet où je me prélassais. La faute commise par le quidam ? Je vous le donne en mille : le pull sur les épaules…

Sans rire, cette pratique vestimentaire est à l’élégance ce que Cindy Sanders est à la chanson lyrique : un fléau pire que les dix plaies d’Egypte.

Non seulement tu as l’air d’un complet demeuré avec ton espèce de semi-cape greffée dans le dos, mais en plus cela connote d’emblée de l’état d’esprit timoré du gus. Ambiance « il fait beau, j’ai mis mon petit polo Vicomte A., mais on sait jamais, il pourrait faire un peu frisquet, je vais prendre une petite laine »… Non Jean-Bernard ! Soit il fait beau, soit il ne le fait pas, et s’il ne le fait pas, tu seras un homme, un vrai ! Tu imagines James Dean avec un petit pull jacquard dans le dos et un gros nœud-boule ridicule au niveau du torse ? Non, si James a froid il ferme sa gueule et il bombe un peu plus le torse dans son t-shirt blanc (chaleur).

Le pull sur les épaules ou l’art de l’indécision

Il y a en outre fort à penser que si le type est déjà indécis à l’idée d’enfiler ou non un pull, il sera carrément léthargique en termes d’engagement relationnel. Ainsi, comme le dit Begbeider « Le pull autour du cou trahit la lâcheté, l’incapacité de prendre une décision, la peur des courants d’air, l’imprévoyance et la veulerie, l’exhibitionnisme du shetland (parce que, évidemment, ces messieurs sont trop radins pour s’acheter du cachemire). Ils portent cette espèce de pieuvre moelle autour du cou parce qu’ils ne sont pas foutus de choisir une tenue adaptée au temps qu’il fait. Toute personne qui a un pull sur les épaules est trouillarde, inélégante, impuissante, lâche. Les filles jurez-moi de vous en méfier comme de la peste. NON A LA DICTATURE DU PULL SUR LES ÉPAULES! ».

Bien que je sois convaincue en mon for intérieur que ce plaidoyer anti “pull sur les épaules” tient davantage du snobisme de l’auteur de 99 Francs, que de son réel intérêt pour les conséquences de la lâcheté masculine sur nos petits cœurs en détresse, j’applaudis des deux mains ce constat !

Passy mal le pull sur les épaules ?

D’autant que le pull sur les épaules est terriblement connoté jeunesses UMP (ou plutôt jeunes républicains pour être à la page). Ben oui, de suite tu imagines les soirées prépubères à la Pergola à l’île de Ré, au Sail Fish au Cap Ferret ou au Papagayo à St Tropez. Tu rajoutes à ça le petit polo col relevé, les chaussures bateau, le bermuda cargo, et emballé c’est pesé t’as le sex-appeal de Jean-François Copé.

Alors oui les gars on a pu se marrer dans le temps aux soirées rallyes, mais le pull sur les épaules c’est terriblement « Auteuil-Neuilly-Passy c’est pas du gâteau, Auteuil-Neuilly-Passy tel est notre ghetto » (ça marche aussi pour les AS lyonnais, brillant et fugace acronyme inventé par Lyon people pour regrouper les mecs à mèches d’Ainay, St Didier, St Cyr, St Foy et j’en passe…).

Alors que faire me direz-vous Messieurs ? C’est simple, il n’y a pas de demi-mesure. On porte ou on ne porte pas son pull et puis c’est tout ! Et on oublie définitivement de poser son pull sur ses épaules, comportement qui ne répond à aucune espèce de logique. Il va sans dire qu’on ne songe pas un instant de le nouer à la taille à la place, car là on frôle le crime contre l’humanité.

Sinon tu peux toujours lire ma dernière chronique : L’Effronté ratiboise-t-il ses sourcils ?

10,113 total views, 1 views today

Related Posts