WANTED | Le prétentieux.

by • May 27, 2015 • WantedComments (0)1485

Le regard pétillant et l’ego surdimensionné, il vous regarde en coin de l’œil en soirée avec des pensées pas toujours catholiques mais surtout il se la racle plus que de raison : Le prétentieux.

Aux premiers abords, ce type déambule avec tellement d’assurance que toutes les nanas craquent pour lui, même votre cousine la plus farouche. Le mec en impose plus que Tyson sur le ring et pourtant il ne fait que brasser du vent !  Le sourire Colgate, la petite chemise repassée par Maman, les dernières Stan Smith à la mode et en avant Guingamp pour se la racler le temps d’une soirée.

En l’inspectant de loin, pas de doute, ce mec est un réseau à lui tout seul, il claque autant de bises que Zlatan a mis de buts cette année, pince un nombre de culs inimaginables, bref, il est connu comme le loup blanc  et c’est presque une honte pour vous de ne pas connaitre son nom..

Pourtant, la quête des nouvelles choses excitent les garçons et en étant pas trop dégueulasse, il vous remarquera sûrement en soirée et jettera son dévolu sur vous.

Si vous êtes assez nouille pour tomber dans le panneau, je vous écris l’histoire en quelques mots :

Le type jouera le faux timide en vous glissant deux trois compliments un peu salaces mais fortement marrants histoire de faire passer ça comme une lettre à la poste pour vous emballer, mais le meilleur reste à venir : « Épater la donzelle » est un art pour lui.

Il vous dira qu’il a voyagé all over the world, sa bande de potes étant éclatée aux quatre coins du monde, qu’il a vu du pays, qu’il a bourlingué plus que de raison mais  que sa ville préférée reste sa ville natale enfin d’adoption (touchant !).

S’il apparaît très cultivé, en creusant un peu plus, ses classiques restent dans la catégorie des « Jacquie et Michel » ou bien du dernier sitcom français. Et puis la culture c’est comme la confiture, moins on en a plus on l’étale… Si ce Jean-Raconte peut épater certaines écervelées, il en insupportera beaucoup d’autres. Son vocabulaire reste pour la plupart du temps cantonné au « moi » et au « je ».

Ce qui est toutefois remarquable, c’est le don qu’il a pour jouer des instruments à vent comme personne, la flûte, le pipeau, le hautbois bref beaucoup de bruit pour rien. A l’entendre c’est un jeune cadre dynamique prometteur, ambitieux et adulé de ses semblables. Que neni, Ce qu’il sait  surtout faire c’est montrer avec ardeur sa « Visa Premier », en back office, on parlera plutôt d’agios et de dépassement de découvert autorisé !

En lui donnant une chance, c’est perdre la votre : Si Monsieur ne peut s’empêcher de se la racler sur les réseaux sociaux, vous ne serez que l’ombre de son ombre ou bien le trophée qu’il aura réussi à garder moins d’un trimestre de l’année.

 

 

 

2,796 total views, 1 views today

Related Posts